Pro D2 : pour cause de Coupe du monde Béziers revoit aussi sa copie avant d’affronter Mont-de-Marsan

Pour cause de calendrier bouleversé à cause du Mondial, le camp biterrois qui se déplace, ce jeudi, à Mont-de-Marsan doit adapter ses entraînements et la préparation des joueurs.  

Dépannage à domicile, tous travaux

Calendrier perturbé, matches programmés en semaine, joueurs absents pour cause de sélection… La Coupe du monde de rugby ajoute un peu de piment à une sauce ovale déjà pas mal relevée. Du côté de Béziers, qui se déplace ce jeudi à Mont-de-Marsan (19 h 30), comme dans la majorité des clubs, on fait le dos rond. Surtout, il faut s’adapter à un nouveau rythme et ce n’est pas évident. Les préparateurs physiques ont été contraints de revoir leur copie afin de ménager au mieux les joueurs : “En passant du jeudi au vendredi, on perd un jour d’entraînement, relève Alexis Mudarra, le responsable de la préparation physique. Il y a moins de temps de travail. Nous devons donc œuvrer plus sur la dynamique, dans la continuité de ce qui a été fait. Nous nous reposons plus sur nos acquis. En sachant que c’est très haché et que lorsqu’il n’y a pas de rencontre, il faut aussi garder les gars motivés.”

Les compos

Mont-de-Marsan : Azpiazu – Sayerse, Wakaya, Even, Sau – (o) Pialot, (m) Loustalot – Garrault, Ramototabua, Wavrin – Edwards, Durand – Talakai, Labouyrie, Casadei. Remplaçants : Bats, Bultel, Fortuin, Lisena, Canut, Du Plessis, Fernandez, Lalanne.

Béziers : Lorre – Espeut, Holder, Tupuola, Courtaud – (o) Dreuille, (m) Rimet – Ancely, Pauta, Van Bost – Madigan, Nkinsi – Zabala Arrieta, Lalevée, Akhaladze. Remplaçants : Arnoldi, Amrouni, Gayraud, Bitz, Short, Malie, Gunther, Arroyo. 

PLUS INFO  Episode 35 : Le mixage

Sans les internationaux et avec l’infirmerie pleine

Pour les entraîneurs, c’est un casse-tête au quotidien. En premier lieu, ils doivent gérer l’absence de leurs internationaux. Il y a en a trois à Béziers, retenus avec la sélection du Portugal, l’ailier Raffaele Costa-Storti, le demi de mêlée Samuel Marques et le pilier Francisco Fernandes. Il s’agit d’éléments clés du groupe biterrois. Il est évident que les formations ayant des effectifs pléthoriques souffrent moins que ceux possédant moins de joueurs. Comme à Béziers qui doit, en plus, composer avec une infirmerie pleine à craquer. À l’heure des séances, il faut, de surcroît, prendre en compte l’état physique de chacun. Pas question donc d’enchaîner les séances à outrance : “Contraînement à une équipe de football, nous devons leur accorder un temps de récupération pour évacuer les traumatismes physiques dus aux impacts, relève Pierre Caillet. Il faut faire en sorte que les joueurs ne soient pas en surcharge de travail.”  

Le temps de travail sur le terrain étant réduit, les entraîneurs se tournent beaucoup plus vers la vidéo et des séances dîtes de clarté, où le jeu est particulièrement décomposé et où sont corrigés des détails. Pas question non plus de faire grandement tourner le groupe : “L’équipe a besoin de repères, note l’entraîneur. Ce n’est pas le moment de faire beaucoup de rotations. Nous allons d’ailleurs à Mont-de-Marsan avec une équipe similaire pour continuer à évoluer. Il est important de garder une certaine ossature d’équipe.”

Le difficile déplacement à Mont-de-Marsan devrait être idéal pour continuer à prendre des repères, l’ASBH pointant à la 5e place du classement.

https://www.midilibre.fr/2023/09/07/pro-d2-pour-cause-de-coupe-du-monde-beziers-revoit-aussi-sa-copie-avant-daffronter-mont-de-marsan-11433976.php

.

Installateur Panneaux solaires

Wedding Planner

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Vous initier à la photo numérique – NIMES et ALES – Formation Gard – Nîmes

Optimiser la prise de vue à partir de son smartphone ou de son appareil numérique

Idées de Soirée d’Anniversaire en Occitanie

Que vous souhaitiez une fête intime ou un grand...

Top 14 – Union Bordeaux-Bègles : Mateo Garcia incertain, Ben Tameifuna forfait pour la demi-finale face au Stade français ?

L’Union Bordeaux-Bègles n’est pas certaine de pouvoir compter sur l’ouvreur Mateo Garcia, très incertain pour la demi-finale face au Stade français. La présence du pilier droit Ben Tameifuna relèverait, elle, du miracle.

Législatives 2024 : Combien coûte réellement le programme du Nouveau Front populaire ? Décryptage de la polémique au cœur de la campagne

Depuis l'annonce du programme du Nouveau Front Populaire ce vendredi 14 juin 2024, les critiques fusent. Il est jugé irresponsable par le gouvernement, et le patronat. Abrogation de la réforme des retraites, augmentation du SMIG ou blocage des prix, 150 mesures de rupture que l'union de la gauche estime parfaitement finançables.

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION