Pendant la course-poursuite avec les policiers municipaux de Béziers, il finit sa course dans une vitrine

image Pendant la course-poursuite avec les policiers municipaux de Béziers, il finit sa course dans une vitrine

Un homme qui était poursuivi par les policiers municipaux de Béziers après un délit de fuite a terminé sa course dans la vitrine de l’agence immobilière Abithéa. Les dégâts sont si importants que les gérants doivent fermer jusqu’à la rentrée en janvier.

Salomé Fabre et Jean-Michel Demory broient du noir pour les fêtes de fin d’année. Alors que les deux associés ont ouvert leur agence immobilière, Abithéa, à Béziers, au croisement du boulevard de la Liberté et de l’avenue Clemenceau, il y a quelques mois, ils se voient contraints de la fermer pour quelques jours. La faute à un automobiliste qui, après une course-poursuite avec les policiers municipaux, a terminé sa course dans leur vitrine. Détruisant tout au passage.

Plusieurs milliers d’euros de dégâts

“Le conducteur a fracassé trois voitures tellement il roulait vite. Mais aussi des barrières sur le trottoir, explique Jean-Michel Demory. Puis il a terminé sa course dans notre agence. Nous avons été alertés par notre système d’alarme. Nous avons regardé ce qu’il se passait grâce aux images des caméras de vidéo surveillance. Là, cela a été la surprise. Il y avait une voiture dans notre agence et des gyrophares derrière. Il était environ 1 h du matin, jeudi. Nous sommes allés immédiatement sur place avec mon associée pour voir ce qu’il se passait.”

La vitrine de l’agence Abithéa n’existe plus. Les écrans lumineux ont été tous cassés. Il y en a pour plusieurs milliers d’euros de réparation et il ne sera pas possible de rester ouvert. “Nous avons passé la nuit sur place de peur d’être visités. Maintenant nous attendons que des travaux soient faits. Nous ne pouvons plus accueillir de public et nous serons donc fermés pour les fêtes et cela au moins, jusqu’à la rentrée.”

Un conducteur bien connu de la justice

Selon nos informations, le conducteur qui a causé l’ensemble de ces dégâts était alcoolisé, sous l’emprise de produits stupéfiants. Il circulait sans permis de conduire ni assurance. Il a été placé en garde à vue en vue de sa mise en examen.

https://www.midilibre.fr/2022/12/16/pendant-la-course-poursuite-avec-les-policiers-municipaux-de-beziers-il-finit-sa-course-dans-une-vitrine-10873457.php

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Appel d’offres : Réparation du pont de Bolquère, RN 116

Texte intégral appel d'offre : Réparation du pont de Bolquère

Pro D2 – Grenoble décroche sa première victoire de l’année face à Agen

PRO D2 - Portés par leur public, les Grenoblois ont fait déjouer les Agenais qui restaient sur trois succès consécutifs. Ce vendredi 3 février, les joueurs de Fabien Gengenbacher ont décroché leur première victoire de...

VIDEO. Réforme des retraites : pourquoi Patrick Vignal, député Renaissance de l’Hérault, veut “faire évoluer le texte”

Il est l'un des rares députés de la majorité qui menacent de ne pas voter la réforme des retraites. Avant l'examen du texte en séance plénière lundi, Patrick Vignal, élu de l'Hérault, persiste et signe sur le plateau du journal de France 3 Occitanie, ce vendredi 3 janvier 2023.

Le verdict est tombé dans l’affaire du viol et des agressions sexuelles commises à Béziers et Gaillac. 10 ans pour l’accusé

L'homme qui était accusé du viol et d'agressions sexuelles, à Béziers et à Gaillac, sur la fille adoptive de sa compagne ainsi que d'agression sexuelle sur une amie de la fille, a été condamné ce vendredi soir 3...