Une fausse scène de crime sur la place de la Comédie à Montpellier pour dénoncer la corrida

Un ruban jaune, des silhouettes de taureau dessinés sur le sol avec des traces de sang. Une fausse scène de crime a interpellé les passants sur la place de la Comédie à Montpellier ce samedi. Comme dans plusieurs villes de France, des militants des associations animalistes L214, One Voice et Alliance Ethique se sont mobilisés. 

Logo France Bleu

Ils étaient une trentaine à Montpellier et une quarantaine au niveau de la rue de la République à Béziers. Une mobilisation pour soutenir la proposition de loi qui vise à abolir la corrida portée par le député parisien de la NUPES Aymeric Caron. Elle sera débattue jeudi à l’assemblée nationale.

Des associations animalistes ont manifesté à Montpellier pour soutenir la proposition de loi qui vise à abolir la corrida. © Radio FranceMorgane Guiomard

“Tuer des animaux et s’en amuser, ce n’est pas une tradition” — Isabelle, habitante de Juvignac anti-corrida

Les photos des taureaux en sang ont choqué des passants qui se sont arrêtés pour signer une pétition anti-corrida. Comme Isabelle, 53 ans, habitante de Juvignac : “Ça m’a fait le déclic quand j’ai vu les photos, c’est horrible. On n’est pas là pour s’amuser avec les taureaux et les torturer. Je n’ai jamais regardé les corridas à la télé. Je n’aime pas ça du tout et je suis complètement d’accord qu’il faut défendre les animaux.” 

À l’argument de la tradition mis en avant par les pro-corrida, Isabelle répond : “Qu’est ce qu’on met derrière le mot tradition ? Une tradition de Noël où on mange avec sa famille, là, oui je comprends. Mais tuer des animaux et que les gens s’en amusent, je ne suis pas d’accord.”

La mise en scène des manifestants à Montpellier a permis d’ouvrir la discussion aussi. Entre Michel et sa fille Noelia par exemple. “C’est un débat assez compliqué. Nous, on aime bien la corrida mais c’est vrai que la fin est triste. Il faudrait que ça soit aboli” explique le père. Sa petite fille de 9 ans lui tient la main et complète :“les taureaux, les pauvres, c’est pas sympa pour eux. On coupe les cornes, on les tue à la fin. Les pauvres animaux n’ont rien demandé.”

Proposition de loi débattue le 24 novembre à l’Assemblée Nationale 

Le but de ce rassemblement est de faire connaitre au plus grand nombre la proposition de loi pour abolir la corrida. Elle sera débattue jeudi 24 novembre à l’Assemblée nationale rappelle Cyril Vaucelle, président de l’association animaliste Alliance Ethique : “On s’est rendu compte que les gens ignoraient qu’il y avait encore des corridas en France. Du coup, on peut les sensibiliser et leur expliquer que ça existe encore aujourd’hui chez nous. Et on les invite à contacter les députés, pour leur demander de voter en faveur des animaux le 24 novembre prochain” 

Une manifestation pro-corrida avait aussi lieu à Béziers ce samedi. Elle a réuni une cinquantaine de personnes selon la police. 

loading

Les manifestants tiennent des pancartes pour former le #STOPCORRIDA à Montpellier. © Radio FranceMorgane Guiomard

https://www.francebleu.fr/infos/societe/une-fausse-scene-de-crime-sur-la-place-de-la-comedie-a-montpellier-pour-denoncer-la-corrida-1668877240#xtor=RSS-124

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Le carnaval des Animaux …

Danser... pour le vivant !Mardi 29 novembre à...

Top 14 – L’opinion du Midol : Yoan Tanga, mi-homme, mi-Alldritt

La frustration peut s’avérer le meilleur des moteurs. Encore faut-il la manier à bon escient. Sur ce point, demandez-donc conseil à Yoan Tanga. Rentré « frustré » - dixit Antoine Hastoy - de Marcoussis et d’une...

Béziers : passionnée d’art, Déborah Boissellier fait de sa vie un musée éphémère

Depuis dix ans, Déborah Boissellier dédie sa vie aux objets. Commissaire-priseur sur Béziers depuis cinq ans, la Parisienne d'origine exerce un métier aussi passionnant qu'intriguant. Immersion.

Jeux vidéo, mangas, cosplay : incontournable de la pop culture, le Toulouse Game Show attend plus de 70 000 visiteurs

Ce week-end du 26 novembre 2022 se tient l'un des événements annuels les plus attendus en France par les fans de cosplay et de manga, au parc des expositions de Toulouse. En 15 ans, le rendez-vous est passé de 10 000 à 70 000 visiteurs attendus sur deux jours.