Free Little Birds school : avec 80 élèves à la rentrée, les Agathois Marie-Élodie et Ramsès ont réussi leur pari

image Free Little Birds school : avec 80 élèves à la rentrée, les Agathois Marie-Élodie et Ramsès ont réussi leur pari

D’une vingtaine d’élèves il y a quatre ans à plus de quatre-vingts en cette rentrée, l’école privée, installée dans des yourtes modernes, séduit de plus en plus de parents.

Au début du mois de septembre 2019, dans une petite villa de location du Grau d’Agde, une vingtaine d’enfants découvrait la Free Little Birds school. Un nouvel environnement et surtout une autre manière d’enseigner, basée sur les méthodes Montessori et Freinet, où le rythme de l’enfant, le développement personnel, la bienveillance, l’entraide et le vivre ensemble sont au cœur du projet. Avec une ligne directrice dans le cas présent : l’enseignement bilingue en anglais.

“Dès le mois d’avril précédant la première rentrée des classes, les effectifs étaient déjà au complet”, se souvient Marie-Élodie Peyrabout, cofondatrice de l’établissement avec Ramsès Mansour et enseignante. Une vingtaine d’enfants, puis quarante-deux, soixante-quinze et enfin quatre-vingt-trois cette année !

Un développement spectaculaire, qu’il a fallu accompagner. “On n’en espérait pas tant, reconnaît Ramsès, directeur de l’école. Au départ, on ne savait pas vraiment où l’on allait, même si ce type d’école a déjà fait ses preuves. Mais pour la région, c’était novateur.”

Un élève de petite section a déjà appris à lire

Il faut croire que la réputation souvent injustifiée qui entoure ces méthodes d’enseignements et les frais de scolarité, qui approchent les 4 500 € annuels, n’a pas suffi à rebuter des parents en quête de quelque chose de différent. “C’est un bonheur d’enseigner dans ces conditions, apprécie Marie-Élodie. Nous avons vingt-deux élèves par classe et des assistantes, ce qui fait que je suis disponible pour les enfants, en respectant le rythme de chacun.”

Avec du matériel (beaucoup, c’est le propre de la méthode Montessori) et surtout du temps à consacrer à chacun. “J’ai par exemple un élève de petite section de maternelle qui a déjà appris à lire. On ne l’a pas forcé évidemment, mais on a pu répondre à sa motivation, sa soif de connaissances.”

Aujourd’hui, entre les quatre enseignantes, les assistantes, dont une en langue anglaise, les jeunes en service civique et d’autres en contrat d’apprentissage, l’école emploie dix-huit personnes. “Il a fallu apprendre à manager”, reconnaît Marie-ÉLodie. “Tous les étés depuis la création de l’école ont été éprouvants, abonde Ramsès. Avec notamment la recherche de nouveaux locaux, qui n’a pas été évidente (lire ci-contre).”

Alors que l’école a vu trois des siens entrer en classe de 6e pour la première fois cette année (lire ci-contre), la question de la création d’un collège alternatif est régulièrement soulevée par les parents d’élèves. “On nous le demande souvent, reconnaît Ramsès. Nous en sommes encore au stade de la construction, de la consolidation de l’école. Mais on ne ferme pas la porte pour autant.”

Un cursus de la petite section de maternelle à la 3e, voilà qui aurait de l’allure !

Un an après l’installation, l’inauguration

Ça n’est pas un hasard si la municipalité a souhaité inaugurer dans la semaine la version 2 de la Free Little Birds school, installée dans de confortables yourtes derrière le stade Millet.

“Quand la question de notre déménagement s’est posée, Gilles D’Ettore a trouvé cette solution et mis ce terrain à disposition”, apprécie Ramsès Mansour, le directeur. De l’espace, du stationnement, des infrastructures sportives… Difficile de trouver mieux, en effet.

Autonomes en 6e

Nombreux sont les parents qui se demandent ce qu’il adviendra de leurs enfants une fois revenus dans le cursus classique, en 6e. “Les premiers retours sont bons, apprécie Marie-Élodie Peyrabout. Notre enseignement rend les enfants très autonomes.”

https://www.midilibre.fr/2022/09/25/free-little-birds-school-avec-80-eleves-a-la-rentree-les-agathois-marie-elodie-et-ramses-ont-reussi-leur-pari-10639674.php

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Un quatrième procès pour l’affaire Clélia

S'est ouvert ce lundi aux assises de Saint-Omer le quatrième procès de l'affaire Clélia. Cet article est paru en premier sur l'INA Youtube

J19 CONFERENCE AVANT MATCH

Conférence d'avant-match avec Karne KAUFANA, Romain URUTY & Francisco FERNANDES avant la réception d'ANGOULEME. Cet article est paru en premier sur Youtube Rugby Club Béziers

Quotidienne “23” N°3 Laurent Casties, La Galerie Immo

Cet article est paru en premier sur Youtube TV Sud Béziers

Peintre en bâtiment intérieur – Toulouse

Iziwork recrute Peintre en bâtiment intérieur - Toulouse - Iziwork est une agence d'intérim digital qui sélectionne les meilleures missions pour les centaines de milliers de Français qu'elle a déjà séduit. Postulez en quelques minutes, gérez votre contrat en un clin d'oeil depuis notre app et bénéficiez du suivi personnalisé de votre recruteur au quotidien.