XV de France – La fin officielle de la “loi Dupont”, cette nouvelle donne à intégrer pour les Bleus

Nouvelle saison internationale oblige, c’est avec de nouvelles règles que se disputera le test de samedi entre le XV de France et les Pumas, avec l’interdiction formelle d’utiliser la prise “crocodile” dans les rucks et surtout un retour en arrière au sujet de la règle 10.7 régissant les lignes de hors-jeu après jeu au pied. Où les joueurs français devront s’appliquer à oublier les habitudes qu’ils avaient prises ces dernières années.

C’est toujours la même rengaine, lors des tests d’été, où les joueurs du XV de France devoir s’adapter comme toujours à de nouvelles règles, alors que leur saison n’est même pas terminée… “Bon, cette année, ça va, il n’y en a pas trop, souriait le sélectionneur Fabien Galthié. Dans un an, ça risque de ne pas être la même chose même si on pense aller dans le bon sens, avec toujours plus de “warning” pour la sécurité des joueurs et cette possibilité d’effectuer un arrêt de volée sur réception de coup d’envoi, qui me semble être une bonne idée. Mais ça n’est pas encore pour maintenant…” Ce qui attend les Bleus dès samedi à Mendoza, alors ? On notera en premier lieu une “mesurette”, qui concerne l’impossibilité de commander une mêlée à partir d’un coup-franc (comme l’ont fait les Boks en quarts de finale de Coupe du monde), qui n’impactera le jeu en aucune façon. Le premier réel changement concerne les zones de ruck, dont a désormais été définitivement bannie la prise “crocodile”, jusqu’alors utilisée pour déséquilibrer un défenseur venu au contest. On savait que la la prise crocodile était déjà plus ou moins interdite mais il y avait une forme de tolérance, si on assurait la sécurité du défenseur, expliquait le deuxième ligne Mickaël Guillard. Là, c’est vraiment interdit, et on sait qu’on peut le payer très cher si on touche l’adversaire au niveau des articulations. C’est pourquoi on effectue un gros travail dans les zones de ruck, notamment avec William Servat et Jérôme Garcès, qui sont là pour nous accompagner et nous permettre d’être le plus efficace possible en restant dans la règle.”

Galthié : “J’espère qu’on aura les bons réflexes”

Toutefois, au-delà de ce détail, la principale différence réside en vue des tests face aux Pumas réside dans l’abrogation de la “loi Dupont”, alias la règle 10.7b, qui permettait à des joueurs placés devant le botteur d’être remis en jeu par l’action d’un adversaire, jusqu’à ce qu’elle soit remise en question en plein milieu du dernier Tournoi. En clair ? “Désormais, quand on tape, il faut vraiment suivre le coup de pied pour remettre les partenaires en jeu, qui doivent eux-mêmes faire l’effort de se replier, synthétisait Antoine Hastoy. Ça nécessite des efforts supplémentaires et un temps d’adaptation, parce qu’on avait pris l’habitude de laisser le 10 et le 15 au fond du terrain, et laisser l’adversaire remettre en jeu les joueurs placés devant nous. Ça ne sera plus possible…”

PLUS INFO  Coupe du monde de rugby 2023 - La France pourrait devenir première nation mondiale ce lundi

Un changement qui constitue, pour tout dire, al principale source d’inquiétude pour Fabien galthié avant ce premier test, le sélectionneur demeurant le premier conscient de l’importance de la discipline dans un test-match. Pour tout vous dire, on s’était préparé à ça depuis un moment, pointait Galthié ce jeudi. World Rugby n’aimait pas trop ce qu’on proposait depuis quelques années sur les lignes de hors-jeu, car c’est nous qui avions exploité en premier le règlement avant que tout le monde s’engouffre dans la brèche… En clair, on revient à ce qu’on faisait avant. Pour les joueurs placés devant le botteur, il faudra se retourner et revenir dans son camp. J’espère qu’on aura les bons réflexes sur le terrain, on y a travaillé en tout cas.” À la bleusaille tricolore désormais de ne pas voir le naturel de ces dernières années revenir au galop, sous la pression d’un match international…

https://www.rugbyrama.fr/2024/07/05/xv-de-france-la-fin-officielle-de-la-loi-dupont-cette-nouvelle-donne-a-integrer-pour-les-bleus-12061743.php

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Conseiller commercial en gestion de patrimoine (h/f) – Toulouse

Optelios Groupe recrute Conseiller commercial en gestion de patrimoine (h/f) - Toulouse - Besoin d'un nouveau tournant dans un secteur porteur, dynamique et passionnant ? Analyser, conseiller et optimiser le patrimoine et la fiscalité sont nos objectifs quotidiens ! Depuis 2012, les experts d'Optélios accompagnent avec passion leurs clients (particuliers & professionnels). Optélios en quelques mots Une expertise depuis 2012 7 centres d'affaire (Paris 8eme, Orsay, Bordeaux, Val d'Europe, Capbreton, Toulouse et Marseille) 50 collaborateurs + de 3 000 clients Des partenaires renommés (Swisslife, Aviva Abeille, Vie Plus, etc..) Ici, nous faisons du sur-mesure et notre statut indépendant nous permet d'offrir le meilleur conseil et un accompagnement à chaque étape (bilans patrimoniaux, recommandations stratégiques, suivi personnalisé, accès aux meilleurs produits du marché ...). Nos valeurs : Indépendance, Suivi personnalisé, Confiance, Proximité ! Afin de poursuivre notre développement, nous sommes à la recherche de notre nouveau collaborateur, un conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Saisissez une véritable opportunité : travaillez au sein d'un cabinet renommé, qui offre les meilleurs conseils à ses clients et un travail reconnu à sa juste valeur. Au sein d'une équipe dynamique d'une quarantaine de consultants, vous accompagnez une clientèle privée dans ses projets d'investissements financiers ou immobiliers. Vous pourrez compter sur un modèle précurseur et unique de distribution, des solutions innovantes, une méthodologie de vente qui a fait ses preuves et un développement constant de solutions digitales au service des clients et des conseillers.

Conseiller commercial en gestion de patrimoine (h/f) – Toulouse

Optelios Groupe recrute Conseiller commercial en gestion de patrimoine (h/f) - Toulouse - Besoin d'un nouveau tournant dans un secteur porteur, dynamique et passionnant ? Analyser, conseiller et optimiser le patrimoine et la fiscalité sont nos objectifs quotidiens ! Depuis 2012, les experts d'Optélios accompagnent avec passion leurs clients (particuliers & professionnels). Optélios en quelques mots Une expertise depuis 2012 7 centres d'affaire (Paris 8eme, Orsay, Bordeaux, Val d'Europe, Capbreton, Toulouse et Marseille) 50 collaborateurs + de 3 000 clients Des partenaires renommés (Swisslife, Aviva Abeille, Vie Plus, etc..) Ici, nous faisons du sur-mesure et notre statut indépendant nous permet d'offrir le meilleur conseil et un accompagnement à chaque étape (bilans patrimoniaux, recommandations stratégiques, suivi personnalisé, accès aux meilleurs produits du marché ...). Nos valeurs : Indépendance, Suivi personnalisé, Confiance, Proximité ! Afin de poursuivre notre développement, nous sommes à la recherche de notre nouveau collaborateur, un conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Saisissez une véritable opportunité : travaillez au sein d'un cabinet renommé, qui offre les meilleurs conseils à ses clients et un travail reconnu à sa juste valeur. Au sein d'une équipe dynamique d'une quarantaine de consultants, vous accompagnez une clientèle privée dans ses projets d'investissements financiers ou immobiliers. Vous pourrez compter sur un modèle précurseur et unique de distribution, des solutions innovantes, une méthodologie de vente qui a fait ses preuves et un développement constant de solutions digitales au service des clients et des conseillers.

Affaire Jegou – Auradou – Information Midi Olympique. Oscar Jegou et Hugo Auradou (XV de France) ont quitté le centre de détention

C’est en début de soirée en Argentine (dans la nuit, à l’heure française) que les deux joueurs du XV de France mis en examen à Mendoza ont pu prendre place dans la maison louée par la FFR, où ils resteront en liberté...

“Ça va nous permettre de renouveler tout le matériel” : une petite commune rurale reçoit une subvention de l’État pour son épicerie coopérative

Rouverte depuis un an, la petite épicerie de Sainte-Eulalie-de-Cernon (Aveyron) va bénéficier d'une aide de l'État. Le projet porté par la mairie et les habitants fait partie des 55 lauréats nationaux du programme de reconquête du commerce rural.

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION