SECHERESSE : “C’est un soulagement pour ces gens-là” : 66 communes du Gard reconnues en état de “catastrophe naturelle”, les informations à connaître pour les sinistrés

Suite aux épisodes de sécheresse enregistrés en 2023 dans le département, 66 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. La sécheresse des sols a engendré des glissements de terrain.

Bonne nouvelle pour les sinistrés et les municipalités concernées. Un arrêté ministériel, publié au journal officiel le 2 juillet 2024, reconnaît l’état de catastrophe naturelle pour 66 communes gardoises, “au titre des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols.”

Le maire de Quissac Serge Cathala se réjouit de la parution de cet arrêté. “Sur notre commune, une dizaine de sinistrés se sont rendus en mairie l’année dernière pour demander de l’aide. Et il y en a certainement beaucoup plus qu’une dizaine qui a été touchée. En tant que maire, c’est un soulagement pour ces gens-là”. En effet, c’est à la mairie de demander l’état de catastrophe naturelle aux autorités. “Pour certains administrés, les dégâts chiffraient à 25 000 voire 50 000 euros” continue Serge Cathala. Avec le gonflement brutal des sols, certaines maisons se déplacent et des parties entières se fragilisent et peuvent être détruites.

La sécheresse peut avoir plusieurs conséquences dramatiques. Un gonflement et des déformations des sols d’une part, mais aussi des glissements de terrain et inondations rapides lorsqu’il se remet à pleuvoir. Le Gard a particulièrement été exposé à ces problématiques en 2023, d’abord pendant l’été avec le manque de pluie, puis au cours de l’automne lorsque des épisodes cévenols ont frappé le territoire. Face aux sinistres, voici les communes concernées par ce nouvel arrêté.

Pour la période du 1er avril 30 juin 2023 

Aigaliers
• Aigues-Mortes
• Aigues-Vives
• Les Angles
• Aubais
• Bagard
• Barjac
• Baron
• Belvézet
• Blauzac
• Boisset-Gaujac
• Bouquet
• Bourdic
• Bragassargues
• Castillon-du-gard
• Clarensac
• Collorgues
• Cruviers-Lascours
• Dions
• Domazan
• Domessargues
• Durfort-et-Saint- Martin-de-Sossenac
• Estézargues
• Fons
• Fons-sur-Lussan
• Fournès
• Fourques

PLUS INFO  Grand Prix de poésie Arcadia

• Garrigues-Sainte-Eulalie
• Logrian-Florian
• Lussan
• Martignargues
• Meynes
• Mons
• Monteils
• Moulèzan
• Mus
• Nages-et-Solorgues
• Ners
• Parignargues
• Les Plans
• Pont-Saint-Esprit
• Poulx
• Quissac
• Ribaute-les-Tavernes
• Rochefort-du-Gard
• La Rouvière
• Sabran
• Saint-Ambroix
• Saint-Christol-lez-Alès
• Saint-Etienne-de-l’Olm
• Saint-Gervais
• Saint-Gilles
• Saint-Hippolyte-de-Caton
• Saint-Laurent-la-Vernède

• Saint-Mamert-du-Gard
• Saint-Marcel-de-Careiret
• Saint-Michel-d’Euzet
• Saint-Paul-les-Fonts
• Salindres
• Sauzet

• Serviers-et-Labaume
• Seynes
• Souvignargues
• Tresques
• Villeneuves-lès-Avignon

Pour la période du 01er octobre 2023 au 31 décembre 2023

• Aigues-Mortes

Pour la période du 01er avril 2023 au 31 décembre 2023

• Pujaut

La première chose à savoir si vous êtes concernés, c’est qu’un contrat d’assurance “de base” ne suffit pas. Il faut que la mention “catastrophe naturelle” apparaisse dans le contrat. Si vous vous posez la question, c’est le cas automatiquement dans un contrat “multirisques habitations”.

Pour percevoir des indemnités, la parution d’un arrêté reconnaissant la catastrophe naturelle est nécessaire.

Les personnes sinistrées disposent alors d’un délai maximum de 30 jours à compter de la date de parution de cet arrêté au Journal Officiel pour faire leur déclaration auprès de leur(s) compagnie(s) d’assurances. Une lettre recommandée est nécessaire. À partir de là, l’assurance doit verser les indemnités dans un délai de trois mois. Une franchise à taux fixe existe, elle est de 1520 euros pour “tout dommage qui provient d’un mouvement de terrain consécutif à la sécheresse ou à une réhydratation du sol”, précise le site de l’État.

PLUS INFO  Jeanne, 68 ans, disparue depuis plusieurs jours dans le Gard, retrouvée saine et sauve chez un voisin

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Clinique en Analyse TriDimensionnelle à Uzès / Distance – Formation Occitanie

Objectifs de la formation : Le Psychopraticien relationnel en ATD et/ou Analyste TriDimensionnel sera capable d'établir des hypothèses diagnostiques concernant la problématique et le fonctionnement psychique de la personne, et possèdera une meilleure compréhension du Sujet singulier lui permettant d'exercer la psychothérapie relationnelle. Dans les domaines de la santé, l'éducation, le social, le management, le psychopraticien relationnel visera, à partir de sa place et selon ses responsabilités : *le Sujet ternaire borroméen et paradoxal dans un lien à l'Autre qui libère*. Objectifs opérationnels visés : Selon le cadre de référence psychothérapeutique, managérial, social, éducatif, paramédical, etc.) et dans ses différents cadres d'exercice (individuel, famille groupe, équipe / enfant, adolescent, adulte) : * Compréhension approfondie du Sujet ternaire, borroméen et paradoxal dans son cadre de référence. * Méthodologie de diagnostic de la problématique du Sujet selon le cadre de référence. * Stratégies des processus complexes d'Accompagnement dans ses différents cadres d'exercice (individuel, couple, famille, groupe / enfants, adolescents, adultes). * Maniement du transfert / contre-transfert. Aptitudes développées : * Écoute des contre-transferts * Souplesse dans les interventions * Esprit analytique et critique * Sagacité face aux enjeux liés aux effets de l'inconscient * Relecture vivifiante de l'irruption du Réel * Travail en équipe * Tenir sa place selon ses responsabilités Acquérir une compétence d'Analyste TriDimensionnel, c'est développer ses capacités à : * Écouter afin de faire émerger la demande profonde du Sujet. * Discerner et évaluer la problématique dans sa complexité et sa dimension paradoxale. * Établir un diagnostic fiable, une compréhension fine du Sujet selon une approche ternaire, borroméenne et paradoxale. * Favoriser la croissance du Sujet avec des modalités de liens à l'Autre suffisamment structurants, suivant son champ et ses missions. * Aider le Sujet à partir de son cadre professionnel, à construire une posture dans le lien à l'Autre en tenant compte de sa modalité singulière de faire face au Réel de l'existence. * Favoriser la croissance d'une structure (institutionnelle, entrepreneuriale) en prenant en compte ses finalités et objectifs, ses ressources humaines et ses ressources matérielles de manière suffisamment cohérente. * Accompagner l'Autre suivant le paradigme particulier au cadre de référence. Et ainsi, savoir passer d'un paradigme à un autre, suivant la nécessité, c'est-à-dire celui d'un Sujet qui, accepté inconditionnellement, peut ainsi savoir mieux y faire avec un cadre de référence recherché ou objet d'un cadre donné, pris en compte dans la logique de son désir inconscient de Sujet.

Top 14 – Bilan des clubs : Toulouse, en haut de l’Olympe

L’heure de l’ultime bilan de cet exercice 2023-2024 a sonné. Pour conclure cette saison, nous allons passer au crible le Stade toulousain, de son début d’année en pleine coupe du Monde, jusqu’à son sacre final.

5 chiots, pas tout à fait comme les autres, proposés à l’adoption par une école vétérinaire

Un appel d'adoption pas comme les autres, lancé par l'École nationale vétérinaire de Toulouse. Le Toulouse Gold Cohort, projet lancé en 2022, permet de devenir famille d'accueil pour chiots d'assistance. Cinq chiots doivent quitter la maternité dans quelques jours.

Gestionnaire locatif en alternance f/h – Montpellier

PIGIER - La compagnie de formation recrute Gestionnaire locatif en alternance f/h - Montpellier - PIGIER MONTPELLIER : LA BUSINESS SCHOOL DE L’ALTERNANCE PIGIER Montpellier Millénaire, l'école de l'alternance recherche un Gestionnaire locatif H/F en apprentissage, pour une entreprise partenaire située à Montpellier. 

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION