Accueil Actualités Le centre équestre de Grammont à Montpellier sera géré par l’UCPA

Le centre équestre de Grammont à Montpellier sera géré par l’UCPA

0
47

Le centre équestre de Grammont à Montpellier change de main. L’an dernier, une affaire d’agression sexuelle avait éclaboussé l’association qui gère le centre depuis une trentaine d’années. La préfecture avait imposé une première fermeture administrative , et malgré des changements au sein de l’association et une réouverture au mois d’août dernier, c’est l’UCPA qui va gérer officiellement ce centre équestre à partir du 31 mai.

Il faut dire que les conditions imposées par la préfecture n’ont pas toutes été respectées et que le Préfet a ordonné une nouvelle fermeture administrative il y a 15 jours : “l’ancienne directrice qui ne devait plus avoir de fonctions dans l’association donnait encore des cours d’équitation alors que c’était interdit”, précise Hervé Martin, l’adjoint en charge des sports à la Ville de Montpellier, qui se félicite de ne pas avoir autorisé aux écoles à retourner au centre équestre malgré les changements au sein de l’association. *

Une page se tourne, et l’UCPA va reprendre les activités à partir du mois de septembre. L’association qui gère déjà 15 centres équestres en France prévoit d’accueillir deux classes par semaine, des tout-petits à partir de 3 ans, des cavaliers valides et handicapés. Le centre équestre sera aussi un centre de formation pour ceux qui se destinent aux métiers de l’équitation.

Il y aura une cinquantaine de chevaux et de poneys, dont 7 qui appartenaient à l’ancienne association. Guillaume Legaut, le PDG de l’UCPA insiste sur le fait que tous les centres gérés par sa structure bénéficient du label “bien-être animal”. Ce qui implique par exemple des repas plus nombreux chaque jour et plus adaptés au rythme des chevaux.

PLUS INFO  Le maire de Montarnaud exige le départ de Macondo, un tiers-lieu dédié à des projets écologiques

Le centre équestre de Grammont va embaucher 8 personnes à temps complet et quelques autres à temps partiel. Les recrutements sont en cours et d’après Guillaume Legaut, les salariés de l’ancienne association ont fait savoir qu’ils ne voulaient pas être repris par l’UCPA, “mais pour ceux qui voudraient changer d’avis, il n’est pas trop tard.”

Le PDG de l’UCPA vise un objectif de 300 abonnés et il compte sur l’image sérieuse de son association et sur le fait que l’UCPA a déjà géré auparavant le centre équestre de Saint-Clément de Rivière pour attirer les cavaliers.

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/le-centre-equestre-de-grammont-a-montpellier-sera-gere-par-l-ucpa-4323231#xtor=RSS-124

.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION