“De l’ombre à la lumière”, une exposition sur le théâtre qui mêle et entremêle photos et dessins, à Pézenas

Dans le cadre du festival Molière dans tous ses éclats, Olivier Lebaron et Gérard Garcia ont uni leurs talents et leur passion commune pour mettre en lumière le spectacle vivant. Une expo à découvrir du 30 mai au 30 septembre, sur le cours Jean-Jaurès de Pézenas.

Dépannage à domicile, tous travaux

Deux regards pour deux personnes aux caractères sans doute aux antipodes l’un de l’autre. Mais une même passion pour les planches, le spectacle vivant, le théâtre, qu’il soit sur scène ou dans la salle. L’un se dit “transparent” et profite de l’ombre pour observer et attraper toutes les subtilités du monde. L’autre s’empare de la lumière et du “bruyant” pour mieux s’y cacher et le croquer sur le vif.

À l’occasion du festival Molière dans tous ses éclats, à Pézenas, Olivier Lebaron, photographe, et Gérard Garcia, artiste plasticien, ont uni leurs talents pour offrir aux habitants et visiteurs De l’ombre à la lumière, une exposition urbaine dédiée à l’alchimie précieuse du théâtre, qui installera ses panneaux sur le cours Jean-Jaurès, du 30 mai au 30 septembre.

Dans les coulisses des spectacles

Cette proposition hybride, atypique et décalée, qui joint les images de l’un et les dessins de l’autre et même les entremêle parfois, est “une idée qui me trotte dans la tête depuis un moment, souligne Olivier Lebaron. Explorer le monde du théâtre, notamment depuis les coulisses, le donner à voir dans toute sa globalité”. Les deux hommes nourrissent également l’envie de travailler ensemble depuis un bail, “qu’on regarde un même lieu, derrière l’objectif ou à l’aide de crayons…”

Grâce à la complicité de l’Illustre théâtre, le photographe s’est niché du côté obscur, derrière le manteau d’Arlequin qui borde la scène, du côté des pendrillons (ces petits rideaux qui masquent les coulisses), des cintres et des entrées et sorties des comédiens. “Regarder un spectacle depuis les coulisses est une expérience totalement différente : la lumière n’y est pas la même, elle n’est pas écrasante et l’atmosphère est tout autre”.

La règle des trois tiers

Dans cet envers du décor, on y contemple un monde que l’on ne connaît pas, des instants fascinants d’avant représentation. “J’ai adoré saisir ces moments où le comédien ou la comédienne devient le rôle qu’il va jouer, qu’il enfile son masque juste avant les trois coups. Et prendre aussi des scènes en mouvement qui, vues des coulisses, donnent une perspective incroyable”.

Sur les pas de Molière

L’un des rendez-vous fameux du festival “Molière, le théâtre dans tous ses éclats” est le dévoilement des signatures de pied ou de main de comédiens et artistes, sur le cours Jean-Jaurès. Une sorte de Hollywood walk of fame à la sauce piscénoise pour mettre en valeur le spectacle vivant français (théâtre, art lyrique, cirque…). Une idée née en 2013, à l’initiative d’André Gourou et Christian Sempéré, en partenariat avec les associations La Mirondela dels arts, Les Amis de Pézenas et Pézenas enchantée, et soutenue par la Ville.

PLUS INFO  Disparition inquiétante d'un père de famille dans le Lot : la gendarmerie lance un appel à témoins

Les plaques sont réalisées par l’artiste céramiste François Siffre et recueillent les empreintes d’artistes “venus exercer leur art à Pézenas”. Cette année, la cérémonie se déroulera le samedi 1er juin, à 18 h 15 sur le cours Jean-Jaurès, et verra les “signatures” de Laurent Laffite, Alexandre Pavloff, Stéphane Varupenne, Jennifer Decker et Adrien Simion, de La Comédie française apposées au sol. Ils seront accompagnés par celles de Pierre Niney, de passage dans le Piscénois pour le tournage d’un film, d’Ariane Ascaride, en tournée, de Victoria Abril et de Pierre Richard.

Le parti pris adopté est de capturer les coulisses en noir et blanc et la scène en couleurs. Les dessins prolongent l’expérience du côté des spectateurs, qu’ils soient réels ou imaginaires. Les inspirations ont donc pris racine à l’Illustre théâtre mais aussi lors des événements marquants de la cité que les deux hommes ont suivis depuis 2022 (festival “Molière, le théâtre dans tous ses éclats”, Martror, etc.). “Le spectacle vivant, ce n’est pas ce qui manque à Pézenas !”, sourit Olivier Lebaron.

Quand le rideau se lève…

Pour ses vingt panneaux en 80×150 cm qui vont fleurir sur le cours Jean-Jaurès, le duo a décidé d’adopter la bonne vieille règle de trois : un tiers de photos, un tiers de dessins et un dernier où les deux fusionnent, se complètent et se réinventent (en fait, 7, 7 et 6 pour les puristes de la règle mathématique…). C’est le jeudi 30 mai, à 18 h, que le rideau se lèvera sur cette aventure iconoclaste.

Le théâtre dans tous ses éclats

Le festival “Molière, le théâtre dans tous éclats” se déroule du jeudi 30 mai au dimanche 9 juin et propose de nombreuses pièces de théâtre (de Molière mais pas seulement) ainsi que des expositions, des tables rondes et des lectures, des spectacles en déambulation, des séances de cinéma et des visites touristiques “Sur les pas de Molière” ou du château de la Granges-des-Prés…

PLUS INFO  En Biterrois, Agripal Clôtures part à la conquête du marché des particuliers

Spectacles. À l’affiche cette année : Britannicus – Tragic circus, par la cie Les Épis noirs ; Passages, de la cie La Brebis égarée au château du Parc (navette gratuite à réserver au 04 67 32 59 23) ou Rakugo, de Cyril Coppini (humour japonais).

Hommage. Dans le cadre du 50e anniversaire de la mort de l’écrivain Marcel Pagnol, le festival lui rend hommage le samedi 1er juin. À 11 h 30, inauguration de l’exposition “Dubout illustre Pagnol”, hôtel Flottes-de-Sébasan ; à 15 h, lecture “Marcel Pagnol en toute confidence” par le conteur Vincent Fernandel ; à 16 h, table ronde avec Nicolas Pagnol, président du fonds Marcel-Pagnol, Vincent Fernandel, Laurence Brun, petite-fille de Raimu et Didier Dubout, au Théâtre de Pézenas.

Parrainage. Le parrain de l’édition 2024 est le comédien et metteur en scène Philippe Car, qui signe d’ailleurs la mise en scène du Barbu du square, une pièce de Boby Lapointe et La fabuleuse histoire d’Edmond Rostand. Son écriture scénique est nourrie de nombreuses disciplines : mime, magie, musique… Il est à la tête, depuis 2007, de la cie L’Agence des voyages imaginaires.

Pratique. Infos et réservations au 04 67 32 59 23 et sur ville-pezenas.fr, ainsi qu’au guichet du hall du Théâtre de Pézenas, aux jours et heures d’ouverture.

https://www.midilibre.fr/2024/05/26/de-lombre-a-la-lumiere-une-exposition-sur-le-theatre-qui-mele-et-entremele-photos-et-dessins-a-pezenas-11963029.php

.

Installateur Panneaux solaires

Wedding Planner

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

VIDÉOS. Violent incendie : le feu éclate dans un ancien magasin de meubles, 600 mètres carrés dévastés par les flammes et deux pompiers blessés

Le feu a pris dans les anciens locaux du magasin Comteroux à Perpignan, mardi 18 juin 2024 dans la soirée. L'incendie est éteint. Deux pompiers ont été légèrement blessés.

Top 14 – Romain Ntamack revient sur son essai lors de la dernière finale face à La Rochelle : “Je suis obligé de m’en rappeler tant...

Ce vendredi soir, le Stade toulousain va affronter La Rochelle en demi-finale pour une affiche qui est désormais un classique du rugby français. Romain Ntamack avait sublimé la dernière finale de Top 14 avec un essai...

Top 14 – Romain Ntamack revient sur son essai lors de la dernière finale face à La Rochelle : “Je suis obligé de m’en rappeler tant...

Ce vendredi soir, le Stade toulousain va affronter La Rochelle en demi-finale pour une affiche qui est désormais un classique du rugby français. Romain Ntamack avait sublimé la dernière finale de Top 14 avec un essai...

FLORALIE DE MAUREILHAN

MAUREILHAN (Hérault)
le samedi 13 juillet 2024
Floralies de Maureilhan Marché paysans .,Bien etre, producteur, créateur , artiste et bien d autres

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION