Top 14 – “On n’était pas pétillant et on manquait de fraîcheur” analyse Christophe Urios, après la victoire de Clermont contre Castres

Christophe Urios était soulagé de la victoire de Clermont face à Castres alors que ce dernier pointait le manque de fraîcheur de ses hommes.

Christophe, que retenez-vous de ce scénario un peu fou en fin de match ?

C’était un match difficile où je nous ai trouvés très laborieux et épuisés mentalement. C’est l’une des premières fois où je nous ai vus comme cela. Il ne faut pas oublier qu’on a fait trois matchs de phase finale. On était sans ressort. On n’était pas pétillant. Aller chercher le bonus dans ces conditions c’est bien ! Ce groupe avance. On a dominé en marquant vite mais je m’attendais à un autre match. Je suis content d’être en week-end ce soir ! Le point de bonus était également important dans la course au top 8. Mes joueurs sont étonnants dans un sens comme dans l’autre ! On va maintenant se régénérer. La semaine va être bénéfique pour tout le monde. Ce match était le dernier d’une longue série.

Allez-vous maintenant regarder vers le haut du classement ?

Je n’ai jamais regardé derrière (NDLR : lorsque Clermont était onzième) et aujourd’hui on vise le top 8, rien de plus. Le match à Toulon sera un match de phase finale malgré tout. Mais pour l’heure, on est content d’avoir gagné, il faut que les joueurs en profitent !

Le groupe clermontois est-il en train d’évoluer ?

On grandit et on est sur la bonne page et cela depuis janvier. Je n’explique pas le match à Bordeaux-Bègles mais globalement on se sent mieux, on marque beaucoup et on gagne des matchs importants. Même si aujourd’hui, je le répète, on a manqué de fraîcheur physique et mentale.

PLUS INFO  Top 14 - "Les Dieux du rugby étaient avec nous" : le top des déclas de la 11ème journée

Dans quels secteurs êtes-vous le plus satisfait ?

D’un point de vue du rugby je n’en vois pas beaucoup mais la prise de responsabilité des joueurs me fait plaisir. On est allé chercher ce bonus sans être désuni. Tout n’a pas été propre, mais le dernier essai est le symbole de cet état d’esprit. On voulait gagner d’une belle manière, mais on n’avait pas les ressources donc on a gagné petit, et sans complètement jouer notre jeu.

Le changement de votre première ligne à la 30ème minute explique-t-il ce manque de fraîcheur ?

Exactement ! Je l’ai senti dès l’échauffement, c’était mou ! Quand on démarre le match on se dit que ça va partir mais en fait non. En regardant le banc on se demande qui peut entrer pour changer la donne, car si j’avais pu coacher huit joueurs je l’aurais fait ! À la pause on injecte Julien Hériteau pour trouver des solutions pour garder la tête hors de l’eau.

Un mot sur la performance encore étonnante de Léon Darricarrère…

Léon n’a pas fait une bonne première période mais comme l’équipe finalement ! Quand son père est sur le banc cela ne doit pas être simple. À Castres il ne devait pas jouer le match et il n’a pas eu le temps de réfléchir quand il était finalement aligné. Mais aujourd’hui il enchaîne les matchs, ça lui a fait du bien à prendre du repos en deuxième mi-temps, et quand il rentre il est fringant. Il est étonnant parce que dans l’engagement et la répétition il a complètement changé. Il est dans la bonne démarche. Mais il a énormément de boulot à faire, comme tous les jeunes !

PLUS INFO  XV de France : Dix de chute pour les Bleues, autopsie d’un échec

N’avez-vous pas encore plus de regrets quant à vos trois défaites à domicile notamment ?

Je ne me pose pas la question sinon je pleure. Quand je me remémore les défaites de Toulon, Bordeaux-Bègles ou Toulouse, oui c’est dommage. Quand cela nous arrive quatre ou cinq fois dans la saison, c’est que nous n’avions pas le niveau. On bataillerait pour autre chose que le top 8 mais cela reste de l’intelligence artificielle.

Joris Jurand s’est offert un doublé. Que pensez-vous de sa saison ?

Les ailiers qui ne marquent pas ne servent à rien. Il a la particularité d’être un vrai marqueur d’essais et au football, si un avant-centre ne marque pas, cela ne sert pas à grand-chose ! Joris est opportuniste, il a mis du temps à rentrer dans sa saison. Je ne le trouvais pas très bien intégré mais depuis quelques semaines je revois le Joris que je voyais à Brive.

https://www.rugbyrama.fr/2024/05/19/top-14-on-netait-pas-petillant-et-on-manquait-de-fraicheur-analyse-christophe-urios-apres-la-victoire-de-clermont-contre-castres-11959720.php

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Clinique en Analyse TriDimensionnelle à Uzès / Distance – Formation Occitanie

Objectifs de la formation : Le Psychopraticien relationnel en ATD et/ou Analyste TriDimensionnel sera capable d'établir des hypothèses diagnostiques concernant la problématique et le fonctionnement psychique de la personne, et possèdera une meilleure compréhension du Sujet singulier lui permettant d'exercer la psychothérapie relationnelle. Dans les domaines de la santé, l'éducation, le social, le management, le psychopraticien relationnel visera, à partir de sa place et selon ses responsabilités : *le Sujet ternaire borroméen et paradoxal dans un lien à l'Autre qui libère*. Objectifs opérationnels visés : Selon le cadre de référence psychothérapeutique, managérial, social, éducatif, paramédical, etc.) et dans ses différents cadres d'exercice (individuel, famille groupe, équipe / enfant, adolescent, adulte) : * Compréhension approfondie du Sujet ternaire, borroméen et paradoxal dans son cadre de référence. * Méthodologie de diagnostic de la problématique du Sujet selon le cadre de référence. * Stratégies des processus complexes d'Accompagnement dans ses différents cadres d'exercice (individuel, couple, famille, groupe / enfants, adolescents, adultes). * Maniement du transfert / contre-transfert. Aptitudes développées : * Écoute des contre-transferts * Souplesse dans les interventions * Esprit analytique et critique * Sagacité face aux enjeux liés aux effets de l'inconscient * Relecture vivifiante de l'irruption du Réel * Travail en équipe * Tenir sa place selon ses responsabilités Acquérir une compétence d'Analyste TriDimensionnel, c'est développer ses capacités à : * Écouter afin de faire émerger la demande profonde du Sujet. * Discerner et évaluer la problématique dans sa complexité et sa dimension paradoxale. * Établir un diagnostic fiable, une compréhension fine du Sujet selon une approche ternaire, borroméenne et paradoxale. * Favoriser la croissance du Sujet avec des modalités de liens à l'Autre suffisamment structurants, suivant son champ et ses missions. * Aider le Sujet à partir de son cadre professionnel, à construire une posture dans le lien à l'Autre en tenant compte de sa modalité singulière de faire face au Réel de l'existence. * Favoriser la croissance d'une structure (institutionnelle, entrepreneuriale) en prenant en compte ses finalités et objectifs, ses ressources humaines et ses ressources matérielles de manière suffisamment cohérente. * Accompagner l'Autre suivant le paradigme particulier au cadre de référence. Et ainsi, savoir passer d'un paradigme à un autre, suivant la nécessité, c'est-à-dire celui d'un Sujet qui, accepté inconditionnellement, peut ainsi savoir mieux y faire avec un cadre de référence recherché ou objet d'un cadre donné, pris en compte dans la logique de son désir inconscient de Sujet.

Top 14 – Bilan des clubs : Toulouse, en haut de l’Olympe

L’heure de l’ultime bilan de cet exercice 2023-2024 a sonné. Pour conclure cette saison, nous allons passer au crible le Stade toulousain, de son début d’année en pleine coupe du Monde, jusqu’à son sacre final.

5 chiots, pas tout à fait comme les autres, proposés à l’adoption par une école vétérinaire

Un appel d'adoption pas comme les autres, lancé par l'École nationale vétérinaire de Toulouse. Le Toulouse Gold Cohort, projet lancé en 2022, permet de devenir famille d'accueil pour chiots d'assistance. Cinq chiots doivent quitter la maternité dans quelques jours.

Gestionnaire locatif en alternance f/h – Montpellier

PIGIER - La compagnie de formation recrute Gestionnaire locatif en alternance f/h - Montpellier - PIGIER MONTPELLIER : LA BUSINESS SCHOOL DE L’ALTERNANCE PIGIER Montpellier Millénaire, l'école de l'alternance recherche un Gestionnaire locatif H/F en apprentissage, pour une entreprise partenaire située à Montpellier. 

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION