Le 29e festival BD de Sérignan fait la part belle aux innovations et dernières tendances

Le festival de BD de Sérignan se poursuit ce dimanche 19 mai, de 10 h à 18 h, avec de nombreux auteurs et dessinateurs présents. Jean-François Marty, le programmateur, nous fait toucher du doigt toute la magie du 9e art.

Les copains d’abord… Si l’on devait oser une métaphore plaisancière, nul doute que le festival de bande dessinée de Sérignan tanguerait plutôt du côté du paquebot de La croisière s’amuse que du Radeau de la méduse. Car il flotte sur cette manifestation, qui célèbre cette année sa 29e édition, un parfum d’allégresse et de bonne humeur communicatif.

A lire aussi : “Ce festival de la BD à Sérignan, c’est avant tout un rendez-vous entre copains”, annonce Jean-Louis Mourier

Il faut avouer que le capitaine, Jean-François Marty, et ses matelots (les bénévoles) ne ménagent pas leurs efforts pour faire de ce festival une bulle accueillante et souriante. Sur la Promenade de Sérignan, on navigue entre les étals alléchants et colorés de la Bourse aux BD avant de toucher le cœur du réacteur : le grand barnum où auteurs et dessinateurs dédicacent à tours de feutres et de crayons leurs albums.

Dans le chaudron du 9e art

Au milieu, le commandant de bord est sur le pont, répondant à de nombreuses sollicitations. Entre deux impératifs, Jean-François Marty, le directeur des affaires culturelles de la Ville, confie (en accéléré) comment il est tombé dans le chaudron de la bande dessinée et surtout du festival, dont il tient le gouvernail depuis dix ans en tant que programmateur.

“À l’époque, j’étais bibliothécaire à Béziers et je m’étais fait la réflexion qu’on était nul en BD, ringard”. Oui mais comment faire pour opérer un choix, séparer le bon grain de l’ivraie, sur quels critères ? Notre homme fait alors ses débuts en tant que bénévole à Sérignan et effectue des formations, via le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale), en direction des bibliothécaires. “Mon but, c’était de leur donner de la technique en BD pour qu’ils aient à leur disposition des critères de sélection, qu’ils arrivent à décrypter ce qu’ils ont entre les mains”.

La BD flatte l’intelligence du lecteur

Et même après s’être colleté les théoriciens de la bande dessinée, Jean-François Marty reste toujours sous le charme. “Comment d’une idée, on passe à un story-board, de celui-ci au scénario, puis au dessin et à la narration graphique ? Prenez, à titre d’exemple, deux cases. Dans la 1re, on voit un homme avec un chapeau sur la tête. Dans la 2e, il tient son chapeau en l’air et on comprend qu’il nous dit bonjour !”

Deux cases seulement pour que la magie opère… “C’est ce que je trouve formidable dans le 9e art, et c’est pour ça que c’est celui que je préfère : il flatte l’intelligence du lecteur, qui déduit les choses par lui-même. En fin de compte, la bande dessinée est un médium artistique qui permet, par la narration graphique, de faire comprendre des choses magnifiques au lecteur et même de créer une complicité avec lui. Comme lorsque le héros aperçoit, au loin, un homme attaché à un poteau. Avec la technique du champ/contrechamp, le lecteur sait déjà, avant même le héros, que l’homme en question n’est plus qu’un squelette…”

Aucune frontière de genre

Bandes dessinées d’inspiration franco-belge, BD au style réaliste, romans graphiques, comics américains ou mangas…, le festival ne se fixe aucune frontière. “Je voulais qu’il soit représentatif de tout ça. Avec les fidèles de la première ou de la deuxième heure (Jean-Louis Mourier, Claude Guth, Olivier Vatine…) mais aussi une part de BD tendances, innovantes comme Tony Sandoval (le président de cette édition qui a réalisé l’affiche, NDLR), au style inimitable ou Gaëtan Nocq, dont le dernier roman graphique est incroyable”.

Mais ce qu’aime par-dessus tout Jean-François Marty, “c’est la rencontre avec les auteurs, parce que ce sont des personnages géniaux, des créateurs d’univers qui savent être généreux et donner de leur temps”. Et nous faire rêver aussi.

PLUS INFO  Un mort pourtant bien vivant : un lunellois de 90 ans reçoit un courrier de l'hôpital lui annonçant son décès

Entre strips et phylactères

Au programme de ce dimanche 19 mai… À 10 h, petit-déjeuner (café, pains au chocolat) ; à 11 h, atelier “Dessine sirènes et autres monstres marins”, animé par Éric Hübsch (auteur de ”Topaze”), à partir de 5 ans. À 11 h, visite de l’expositions Danse en mouvements denses, par le collectif My Pop Favor (RDV à l’accueil du festival).

À 14 h 30, au Mrac, atelier BD (à partir de 16 ans) avec Olivier Deprez autour de l’exposition WREK, pour imprimer, monter, raconter ; sur réservation au 04 67 17 88 95. À 15 h, Jean-Louis Mourier, l’auteur de Trolls de Troy (Soleil éd.) est “mis au banc” ; une performance accompagnée par Off the boat (musique celtique). À 15 h 15, “Des mots au dessin”, un atelier animé par l’autrice Maëva Corderet (à partir de 7 ans).

Mais aussi “La tente aux histoires et aux jeux”, à partir de 10 h 30 : lecture d’histoires, dessin, coloriage. Et “La tente au dessin”, qui propose aux enfants de dessiner avec Monsieur K (traditionnel) et Laitram (manga). Sans oublier les animations de la Boîte noire, petit théâtre sous chapiteau (allées de la République). Inscription pour les ateliers à l’accueil du Festival, entrée libre et gratuite.

https://www.midilibre.fr/2024/05/18/le-29e-festival-bd-de-serignan-fait-la-part-belle-aux-innovations-et-dernieres-tendances-11959222.php

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Disparition inquiétante : une mère de famille trentenaire retrouvée pendue en Catalogne, la police espagnole a ouvert une enquête

Une jeune femme originaire de Béziers, portée disparue depuis le 7 juillet, est décédée en Espagne. Elle a été retrouvée morte, pendue, dans un immeuble vers Rosas, sur la Costa Brava. Il pourrait s'agir d'un suicide mais la trentenaire, dans un SMS envoyé à ses proches, disait avoir été enlevée et être retenue contre son gré.

Il gérait les affaires depuis sa cellule à Béziers : un réseau de prostitution de mineurs démantelé dans la région toulousaine

Ce vendredi 12 juillet 2024, une affaire sordide de prostitution de minuers gérée depuis la maison d’arrêt de Béziers a été révélée par nos confrères de La Dépêche.

Les pompiers de l’Hérault prêts pour cet été

Les pompiers de l'Hérault ont présenté ce vendredi le dispositif feux de forêt. Moyens humains et matériels étaient réunis au sommet du pic de Vissou près de Clermont-l'Hérault. La grande nouveauté, c'est l'arrêté pris par le préfet pour fermer 12 massifs les jours de risque incendie élevé.

XV de France – “Quand on m’a retrouvé en décembre, je ne faisais plus que 50 kilos” : rencontre avec Roberto Canessa, l’un des...

En marge de sa remise des maillots à l’équipe de France Développement, Midi Olympique a eu la chance de rencontrer Roberto Canessa, l’un des héros des Survivants de 1972, dont l’épopée a été récemment remise en...

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION