Pro D2 – “La saison est un gros gâchis”, les regrets de Pierre-Henry Broncan après la victoire face à Vannes

Après la victoire de ses joueurs sur la pelouse du leader (Vannes) ce jeudi soir, Pierre-Henry Broncan se disait largement satisfait, tout en nourrissant de grands regrets sur la saison. Il sait aussi que le dernier match, face à Biarritz, ne doit pas être pris à la légère.

Quel est votre sentiment après cette victoire face à Vannes, leader de Pro D2 ?

Tout simplement que la saison est un gros gâchis. Quand tu viens gagner chez le premier, avec une victoire qui je pense est méritée… On a passé la saison à être inconstants. Et je sais que le plus gros danger désormais, c’est Biarritz, vendredi prochain. On sait comment cela va se passer cette semaine, on a des gens qui vont encenser les joueurs, parler de match facile vendredi prochain. Pour se qualifier le plus dur commence. Ce n’était pas de gagner à Vannes le plus dur, ce sera de gagner face à Biarritz.

Vous attendiez des leaders depuis quelques semaines, vous les avez retrouvés ce soir ?

Oui, c’est un groupe qui a passé un bon séjour ici depuis mardi, qui s’est bien préparé, qui a fait évoluer la mentalité du groupe entier. Ils ont terminé l’échauffement tout seul, c’est ça que je veux. Je ne veux pas des mecs qui subissent, je ne veux pas des élèves. En rugby on n’a pas seulement besoin de leaders, on a besoin d’hommes qui prennent leurs responsabilités. Ce soir ils les ont pris, bravo à eux. Mais encore une fois je sais que la semaine qui arrive va être compliquée. On a déçu beaucoup de monde durant la saison, mais j’espère que le stade sera rempli face à Biarritz. On aura besoin de beaucoup de soutien.

PLUS INFO  Toulouse, l’autosuffisance en première ligne

Vous avez le sentiment d’avoir rendu la copie presque parfaite au bon moment ?

On aurait pu faire encore mieux je pense. On a été indisciplinés, on a concédé des pénalités retournées… Mais oui on a très bien fini le match. C’est la première fois qu’on sortait les piliers à la 30e pour les faire rerentrer à la fin. Avec Julien Delannoy qui est un gros pousseur en mêlée, ça a permis d’obtenir des pénalités, de jouer chez eux et avec un peu plus d’application on aurait pu encore scorer. Mais on est juste en construction. C’est fini le temps ou tu descends et tu peux directement envisager de remonter avec autant de départs à l’intersaison. C’est un groupe qui se construit et aujourd’hui j’ai vu une véritable équipe se déplacer et partager des moments.

Au coup de sifflet final, malgré une victoire chez le leader, on n’a pas vu d’effusion de joie. C’était aussi le mot d’ordre de la part du staff de ne pas s’enflammer ?

Oui, parce qu’on n’est pas qualifié. Vannes n’avait aucun enjeu, à part d’assurer la première place. Mais on était content quand on a vu la composition de leur équipe, qui est une équipe très solide, mais qui n’était pas invaincu à domicile. On s’est dit que si on jouait, avec les joueurs qu’on a, à un niveau élevé, on avait une petite chance de remporter le match.

En termes de densité, vous avez vraiment pris le dessus, expliquez-nous vos choix au niveau du coaching ?

Il me semble que les piliers vannetais, quand j’ai vu la composition, étaient un peu plus faibles que ceux qui débutaient et puis nous, on a eu ce match à Soyaux-Angoulême où on avait poussé notre première ligne jusqu’à la cinquantième. Le retour de mi-temps avait été catastrophique. On a choisi une autre stratégie ce soir. Et avec une stratégie comme ça, il ne faut pas jouer les avantages (rires), il faut jouer les mêlées, gagner des pénalités. Ce n’est pas joli, je sais bien, c’est à l’ancienne, mais il fallait trouver les moyens de s’écarter un peu au niveau du score.

PLUS INFO  Top 14 - Toulouse : Peato Mauvaka au repos, Santiago Chocobares de retour pour préparer Castres

Vous parliez de l’adversité, Vannes n’avait pas aligné une petite équipe. Cela embellit encore plus votre victoire ?

Oui, mais ils n’avaient aucun enjeu. Leur motivation était différente. Quand ils vont recevoir en demi-finale, ils ne seront pas les mêmes. Mais il fallait surtout se concentrer sur nous. Notre plus gros adversaire je dirais que c’est presque nous. On est inconstant dans la saison, on est inconstant dans les rencontres. La victoire est acquise et c’est une bonne chose. Maintenant place à Biarritz.

https://www.rugbyrama.fr/2024/05/10/pro-d2-la-saison-est-un-gros-gachis-les-regrets-de-pierre-henry-broncan-apres-la-victoire-face-a-vannes-11941752.php

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Conseiller commercial en gestion de patrimoine (h/f) – Toulouse

Optelios Groupe recrute Conseiller commercial en gestion de patrimoine (h/f) - Toulouse - Besoin d'un nouveau tournant dans un secteur porteur, dynamique et passionnant ? Analyser, conseiller et optimiser le patrimoine et la fiscalité sont nos objectifs quotidiens ! Depuis 2012, les experts d'Optélios accompagnent avec passion leurs clients (particuliers & professionnels). Optélios en quelques mots Une expertise depuis 2012 7 centres d'affaire (Paris 8eme, Orsay, Bordeaux, Val d'Europe, Capbreton, Toulouse et Marseille) 50 collaborateurs + de 3 000 clients Des partenaires renommés (Swisslife, Aviva Abeille, Vie Plus, etc..) Ici, nous faisons du sur-mesure et notre statut indépendant nous permet d'offrir le meilleur conseil et un accompagnement à chaque étape (bilans patrimoniaux, recommandations stratégiques, suivi personnalisé, accès aux meilleurs produits du marché ...). Nos valeurs : Indépendance, Suivi personnalisé, Confiance, Proximité ! Afin de poursuivre notre développement, nous sommes à la recherche de notre nouveau collaborateur, un conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Saisissez une véritable opportunité : travaillez au sein d'un cabinet renommé, qui offre les meilleurs conseils à ses clients et un travail reconnu à sa juste valeur. Au sein d'une équipe dynamique d'une quarantaine de consultants, vous accompagnez une clientèle privée dans ses projets d'investissements financiers ou immobiliers. Vous pourrez compter sur un modèle précurseur et unique de distribution, des solutions innovantes, une méthodologie de vente qui a fait ses preuves et un développement constant de solutions digitales au service des clients et des conseillers.

Conseiller commercial en gestion de patrimoine (h/f) – Toulouse

Optelios Groupe recrute Conseiller commercial en gestion de patrimoine (h/f) - Toulouse - Besoin d'un nouveau tournant dans un secteur porteur, dynamique et passionnant ? Analyser, conseiller et optimiser le patrimoine et la fiscalité sont nos objectifs quotidiens ! Depuis 2012, les experts d'Optélios accompagnent avec passion leurs clients (particuliers & professionnels). Optélios en quelques mots Une expertise depuis 2012 7 centres d'affaire (Paris 8eme, Orsay, Bordeaux, Val d'Europe, Capbreton, Toulouse et Marseille) 50 collaborateurs + de 3 000 clients Des partenaires renommés (Swisslife, Aviva Abeille, Vie Plus, etc..) Ici, nous faisons du sur-mesure et notre statut indépendant nous permet d'offrir le meilleur conseil et un accompagnement à chaque étape (bilans patrimoniaux, recommandations stratégiques, suivi personnalisé, accès aux meilleurs produits du marché ...). Nos valeurs : Indépendance, Suivi personnalisé, Confiance, Proximité ! Afin de poursuivre notre développement, nous sommes à la recherche de notre nouveau collaborateur, un conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Saisissez une véritable opportunité : travaillez au sein d'un cabinet renommé, qui offre les meilleurs conseils à ses clients et un travail reconnu à sa juste valeur. Au sein d'une équipe dynamique d'une quarantaine de consultants, vous accompagnez une clientèle privée dans ses projets d'investissements financiers ou immobiliers. Vous pourrez compter sur un modèle précurseur et unique de distribution, des solutions innovantes, une méthodologie de vente qui a fait ses preuves et un développement constant de solutions digitales au service des clients et des conseillers.

Affaire Jegou – Auradou – Information Midi Olympique. Oscar Jegou et Hugo Auradou (XV de France) ont quitté le centre de détention

C’est en début de soirée en Argentine (dans la nuit, à l’heure française) que les deux joueurs du XV de France mis en examen à Mendoza ont pu prendre place dans la maison louée par la FFR, où ils resteront en liberté...

“Ça va nous permettre de renouveler tout le matériel” : une petite commune rurale reçoit une subvention de l’État pour son épicerie coopérative

Rouverte depuis un an, la petite épicerie de Sainte-Eulalie-de-Cernon (Aveyron) va bénéficier d'une aide de l'État. Le projet porté par la mairie et les habitants fait partie des 55 lauréats nationaux du programme de reconquête du commerce rural.

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION