Carnet noir – “Le rugby perd un géant” : le monde du rugby réagit à la disparition d’André Boniface

L’annonce du décès d’André Boniface s’accompagne d’une multitude de réactions attristées et d’hommages, à la hauteur de la légende du rugby français qu’il était.

Jo Maso (trois-quarts centre du XV de France, 25 sélections) : “Il était l’attaquant qu’on voulait copier”

Il a été mon modèle. Il a été le premier joueur que j’ai regardé avec envie. Je voulais jouer comme lui, faire les mêmes cadrages débordements, les mêmes passes croisées… C’était un joueur magnifique. Je l’avais vu jouer à la télévision lors du Tournoi des 5 Nations. Puis, je l’ai découvert quand il est venu jouer à Toulon, pour le jubilé de Michel Rochia. C’était lors de la saison en 1962-1963. On a commencé à parler, il m’a dit : “Ah tu arrives du 13, je connais ton père.” Et notre amitié et née de là. J’appelais toutes les semaines son épouse pour savoir comment il allait. Il avait une élégance naturelle. Il était précurseur. Il était l’attaquant qu’on voulait copier. Dans mes souvenirs, quand je défiais Mont-de-Marsan, mon face-à-face était Guy. Mais ils croisaient entre eux. Chaque attaque, c’était un mouvement différent, une redoublée, une sautée, une croisée… C’était harmonieux.

A lire aussi : Carnet noir – Légende du rugby français, André Boniface s’est éteint à l’âge de 89 ans

Je ne m’attendais pas à devoir le remplacer en sélection car la France avait joué le pays de Galles dans le dernier match du Tournoi. Puis ils ont viré les deux frangins. Je me suis retrouvé au centre contre l’Italie avec Jean-Claude Lagrange. On se connaissait, donc j’appelais André pour lui demander des conseils. Il me disait : “Surtout, souviens-toi qu’un trois-quarts centre doit prendre du retrait par rapport à l’ouvreur, ne soit pas sur la même ligne que lui pour pouvoir attaquer ton adversaire en lui faisant un crochet ou un cadrage débordement.” Après, étant amis, on s’appelait chaque semaine, on commentait les matchs. Il parlait magnifiquement du rugby. C’était un compteur fantastique. Je passais des soirées à l’écouter. En Australie, tout le temps, les joueurs comme les supporters me parlaient des frères Boniface. En Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud pareil. Il avait marqué tous ces territoires avec des actions de classe.

Denis Charvet (trois-quarts centre du XV de France, 23 sélections) : “Enfant, André a changé ma vie : je voulais devenir André Boniface”

“Mon histoire avec “Dédé” est particulière. Un de ses derniers matchs, il l’a joué à Cahors. Il devait avoir 38 ans et moi, j’avais 10 ans. André Boniface, ma famille m’en parlait tout le temps, me promettait un joueur exceptionnel, différent, beau à voir jouer. Je voulais voir ça de mes propres yeux. Alors, tout l’après-midi, j’ai suivi le terrain en long et en large, j’ai tourné dans tous les sens. Je le suivais tout le long du terrain, je ne regardais que lui. Je l’ai scruté tout l’après-midi, toutes ses courses, tous ses gestes.

Ce jour a été une révélation pour moi. Il a changé ma vie. Jusque-là, André Boniface, il n’existait que dans mon imaginaire d’enfant nourri de ce que les gens m’en avaient raconté. C’était pour moi une légende de contes, un super-héros. Et soudain, je l’ai vu. Tout était alors clair pour moi : je voulais être ce joueur-là. Je voulais devenir André Boniface. Ce fut le rendez-vous de ma vie.

A lire aussi : Carnet noir – Qui était André Boniface et pourquoi il compte parmi les légendes du rugby français

PLUS INFO  Tournoi des 6 Nations féminin : Vannes doit être une fête

Il fut un mentor, un maître à penser comme les appelle Jean-Pierre Rives. Vous en croisez quelques-uns, dans vos vies. J’ai ensuite connu Jo Maso ou Didier Codorniou. Mais André Boniface, ce fut particulier parce qu’il était le premier. Ce jour-là, j’ai rencontré mon histoire, ma vie, celle d’un amoureux du rugby. Mon histoire passe par lui.

J’ai eu ensuite la chance de le rencontrer, au comité des Barbarians. Et nous sommes devenus amis. Il était la légende, le sage. Il représentait quelque chose de très fort pour nous, ancré dans l’histoire du rugby. André, c’est une partie de notre patrimoine. Il nous racontait des tonnes d’anecdotes et souvent, parmi elles, il y a son frère Guy qui revenait. Son frère, c’était l’idole de sa vie et sa mort, c’était une plaie en lui et qui ne s’est jamais refermée. Même longtemps après son décès, il était obligé d’en parler. On sentait qu’il en avait besoin, comme une histoire sans fin et qui se termine finalement aujourd’hui. André rejoint Guy et moi, j’éprouve une profonde tristesse à le voir partir.”

Serge Blanco (arrière du XV de France, 93 sélections) : “Il savait être d’une belle écoute”

“Je suis très touché par la nouvelle du décès d’André. Je perds un ami, quelqu’un qui a toujours été présent et avec lequel je partageais énormément de choses autour du rugby et de la vie, tout simplement. Nous discutions souvent ensemble. André avait des idées bien arrêtées mais il savait être d’une belle écoute.”

Florian Grill (président de la FFR) : “Le rugby perd un géant”

“Le rugby perd un géant qui incarnait si bien le “French flair”. Avec son frère Guy parti bien trop tôt avant lui, André Boniface a écrit l’histoire du stade Montois et de grandes pages de l’Equipe de France. Toutes mes condoléances à sa famille, ses proches et son club et à tous les amoureux du jeu qu’il faisait briller par son génie de l’attaque.”

Le rugby perd un géant qui incarnait si bien le « French flair ». Avec son frère Guy parti bien trop tôt avant lui, André Boniface a écrit l’histoire du stade Montois et de grandes pages de l’Equipe de France. Toutes mes condoléances à sa famille, ses proches et son club et à… pic.twitter.com/hTSODTQYv1

— Florian Grill (@floriangrill) April 8, 2024

La FFR a communiqué

“C’est avec une profonde tristesse que la Fédération Française de Rugby (FFR) a appris le décès d’André Boniface, légende du rugby français. André Boniface, figure emblématique du rugby français et international, laisse derrière lui un héritage incomparable et une marque indélébile dans l’histoire de notre sport.

André Boniface a marqué de son empreinte le monde du rugby par sa carrière exceptionnelle, jalonnée de succès et d’exploits remarquables. Né le 14 août 1934, André a débuté sa carrière au sein du mythique club du Stade Montois, où il a rapidement ébloui les foules par son talent exceptionnel et sa vision de jeu.

C’est avec une profonde tristesse que la Fédération Française de Rugby a appris ce matin le décès d’André Boniface, légende du rugby français.
Formé à l’AS Montfortoise, avant de rejoindre l’US Dax et le Stade Montois, “Boni” nous a quitté à l’âge de 89 ans.

Du haut de ses 48… pic.twitter.com/meu8XEYJhq

— France Rugby (@FranceRugby) April 8, 2024

Sa carrière internationale a également été couronnée de succès, représentant fièrement les couleurs de l’équipe de France pendant de nombreuses années. Avec son frère aîné, Guy, ils formaient une paire légendaire qui a révolutionné le jeu avec leur style de jeu innovant et leur créativité sur le terrain.

Au-delà de ses exploits sur le terrain, André Boniface était également admiré pour sa gentillesse, son humilité et son dévouement envers le rugby. Il a inspiré des générations de joueurs par son engagement envers les valeurs du rugby, telles que le respect, la camaraderie et la solidarité.”

PLUS INFO  Pro D2 - Grenoble renverse Aurillac en toute fin de match et prend la deuxième place du classement

Communiqué du Stade montois, son ancien club

“André Boniface, joueur emblématique du Stade Montois Rugby et légende du rugby, nous a quittés à 89 ans. Sa disparition attriste profondément la famille Jaune et Noir, ainsi que le monde de l’Ovalie.

Né le 14 août 1934 à Monfort, dans les Landes, « Dédé » Boniface a marqué l’histoire du rugby français par son talent exceptionnel et sa vision du jeu novatrice. Il était un joueur polyvalent, évoluant principalement au poste de centre. Son jeu fluide et élégant, combiné à sa rapidité et à sa vision du jeu exceptionnelle, lui ont valu de devenir l’une des figures les plus emblématiques du rugby français.

Avec son frère Guy, également une légende du rugby français, André a formé l’une des paires de centres les plus redoutables de l’histoire du rugby mondial. Leur complémentarité sur le terrain et leur capacité à créer des opportunités de jeu ont contribué de manière significative aux succès du Stade Montois Rugby et de l’équipe nationale française. Vainqueur de quatre Tournois des Cinq Nations (1954, 1955, 1959 et 1962) et il est également l’un des grands artisans du titre de Champion de France du Stade Montois Rugby en 1963.

Au-delà de ses exploits sur le terrain, Dédé était également reconnu pour son élégance et son engagement envers les valeurs du rugby. Sa carrière exemplaire a inspiré des générations de joueurs et de passionnés. Par ailleurs, il est l’un des créateurs du jeu à la Montoise, synonyme de mouvement et de rapidité.

La disparition d’André Boniface laissera un vide immense au Stade Montois Rugby et dans le monde du rugby français et international. Ses performances légendaires et le respect qu’il a suscité tout au long de sa vie, tant sur le terrain qu’en dehors, sont la preuve que son héritage perdurera à travers tous nos souvenirs.”

https://www.rugbyrama.fr/2024/04/08/carnet-noir-le-rugby-perd-un-geant-le-monde-du-rugby-reagit-a-la-disparition-dandre-boniface-11878244.php

PLUS INFO  J26 CDPAM BITZ

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Clinique en Analyse TriDimensionnelle à Uzès / Distance – Formation Occitanie

Objectifs de la formation : Le Psychopraticien relationnel en ATD et/ou Analyste TriDimensionnel sera capable d'établir des hypothèses diagnostiques concernant la problématique et le fonctionnement psychique de la personne, et possèdera une meilleure compréhension du Sujet singulier lui permettant d'exercer la psychothérapie relationnelle. Dans les domaines de la santé, l'éducation, le social, le management, le psychopraticien relationnel visera, à partir de sa place et selon ses responsabilités : *le Sujet ternaire borroméen et paradoxal dans un lien à l'Autre qui libère*. Objectifs opérationnels visés : Selon le cadre de référence psychothérapeutique, managérial, social, éducatif, paramédical, etc.) et dans ses différents cadres d'exercice (individuel, famille groupe, équipe / enfant, adolescent, adulte) : * Compréhension approfondie du Sujet ternaire, borroméen et paradoxal dans son cadre de référence. * Méthodologie de diagnostic de la problématique du Sujet selon le cadre de référence. * Stratégies des processus complexes d'Accompagnement dans ses différents cadres d'exercice (individuel, couple, famille, groupe / enfants, adolescents, adultes). * Maniement du transfert / contre-transfert. Aptitudes développées : * Écoute des contre-transferts * Souplesse dans les interventions * Esprit analytique et critique * Sagacité face aux enjeux liés aux effets de l'inconscient * Relecture vivifiante de l'irruption du Réel * Travail en équipe * Tenir sa place selon ses responsabilités Acquérir une compétence d'Analyste TriDimensionnel, c'est développer ses capacités à : * Écouter afin de faire émerger la demande profonde du Sujet. * Discerner et évaluer la problématique dans sa complexité et sa dimension paradoxale. * Établir un diagnostic fiable, une compréhension fine du Sujet selon une approche ternaire, borroméenne et paradoxale. * Favoriser la croissance du Sujet avec des modalités de liens à l'Autre suffisamment structurants, suivant son champ et ses missions. * Aider le Sujet à partir de son cadre professionnel, à construire une posture dans le lien à l'Autre en tenant compte de sa modalité singulière de faire face au Réel de l'existence. * Favoriser la croissance d'une structure (institutionnelle, entrepreneuriale) en prenant en compte ses finalités et objectifs, ses ressources humaines et ses ressources matérielles de manière suffisamment cohérente. * Accompagner l'Autre suivant le paradigme particulier au cadre de référence. Et ainsi, savoir passer d'un paradigme à un autre, suivant la nécessité, c'est-à-dire celui d'un Sujet qui, accepté inconditionnellement, peut ainsi savoir mieux y faire avec un cadre de référence recherché ou objet d'un cadre donné, pris en compte dans la logique de son désir inconscient de Sujet.

Top 14 – Bilan des clubs : Toulouse, en haut de l’Olympe

L’heure de l’ultime bilan de cet exercice 2023-2024 a sonné. Pour conclure cette saison, nous allons passer au crible le Stade toulousain, de son début d’année en pleine coupe du Monde, jusqu’à son sacre final.

5 chiots, pas tout à fait comme les autres, proposés à l’adoption par une école vétérinaire

Un appel d'adoption pas comme les autres, lancé par l'École nationale vétérinaire de Toulouse. Le Toulouse Gold Cohort, projet lancé en 2022, permet de devenir famille d'accueil pour chiots d'assistance. Cinq chiots doivent quitter la maternité dans quelques jours.

Gestionnaire locatif en alternance f/h – Montpellier

PIGIER - La compagnie de formation recrute Gestionnaire locatif en alternance f/h - Montpellier - PIGIER MONTPELLIER : LA BUSINESS SCHOOL DE L’ALTERNANCE PIGIER Montpellier Millénaire, l'école de l'alternance recherche un Gestionnaire locatif H/F en apprentissage, pour une entreprise partenaire située à Montpellier. 

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION