Affaire Gilles D’Ettore : la Ville d’Agde annonce mandater un avocat pour défendre ses intérêts

Alors que la cour d’appel de Montpellier a décidé, ce vendredi 5 avril, de maintenir le maire d’Agde Gilles D’Ettore en détention après sa mise en examen pour corruption, prise illégale d’intérêts et détournement de fonds, la Ville annonce mandater un avocat pour défendre ses intérêts.

“Au vu de l’évolution du dossier judiciaire et du maintien, ce matin, en détention provisoire de Gilles D’Ettore, la Ville d’Agde a officiellement mandaté maître Grégory Cretin afin de défendre les intérêts de la commune dans cette affaire.” C’est avec ce très bref communiqué de presse, diffusé ce vendredi 5 avril, que la Ville d’Agde annonce pour la première fois qu’elle fera valoir ses intérêts et donc ceux des contribuables agathois. Est-ce à dire, pour autant, qu’elle se constituera partie civile ? Non, pas pour le moment. “Elle a jusqu’à la veille du procès pour le faire et se donne du temps pour connaître le montant du préjudice éventuel”, confie-t-on dans l’entourage municipal. Il s’agit toutefois d’une première démarche montrant que les intérêts de la commune sont distincts de ceux de son maire.

Pour rappel, depuis le 21 mars dernier, Gilles D’Ettore est incarcéré dans le cadre d’une série de malversations qui auraient été commises sous l’influence d’une voyante. Ce jeudi soir, le conseil municipal d’Agde s’est réuni pour la première fois. Et ce vendredi, la cour d’appel de Montpellier a décidé le maintien en détention du maire.

“Comment est-ce possible que ses plus proches collaborateurs n’aient rien vu venir ?”

L’affaire se déploie à vitesse grand V. Et cet enchaînement d’événements suscite de nombreuses réactions politiques. À commencer par celle de Thierry Nadal, son opposant au sein du conseil, qui a demandé la démission du maire et de l’ensemble du conseil dès jeudi soir, au profit d’élections anticipées. “Bien sûr il faut laisser à la justice le temps de jouer tout son rôle, mais la perte de confiance des Agathois est déjà là.” “⁠Démissionner n’est pas un aveu de culpabilité. C’est reconnaître qu’aujourd’hui, il y a des doutes sur la personne de Gilles D’Ettore, des doutes qui affectent nécessairement sa manière de servir et donc démissionner finalement c’est une question d’éthique, une question de décence, c’est le minimum qui puisse être fait pour protéger la fonction de maire dans l’immédiat.” ‎Et d’aller plus loin et interroger : “Comment est-ce possible que ses plus proches collaborateurs n’aient rien vu venir ?” Avant d’estimer qu’il y a une rupture de confiance de la population à l’égard du conseil, une rupture irréversible à ses yeux.

PLUS INFO  Découvrez en images la campagne de prévention des inondations du gouvernement

“Si Gilles D’Ettore est condamné en première instance, que fera le conseil ?”

De son côté, le député RN Aurélien Lopez-Liguori, se montre plus réservé mais attend des réponses. “Il n’y a pas de condamnation pour l’instant, on est républicain, on respecte l’institution. Pour autant, il faut que la municipalité de transition apporte certaines réponses. La Ville va-t-elle se porter partie civile ? Si elle ne le fait pas, elle n’aura pas accès au dossier et si elle a été flouée, il n’y aura pas d’indemnités. Pour l’intérêt des Agathois, ce serait incompréhensible de ne pas se porter civile.” À ce jour, la réponse à cette question n’est donc pas limpide. Par ailleurs, le député attend un positionnement de l’équipe municipale la plus rapide possible : “Demain, si Gilles D’Ettore est condamné en première instance, que fera ce conseil ? Attendra-t-il l’appel ? La cassation ? Ou bien se désolidarisera-t-il ? On parle d’une ville de 30 000 habitants, 70 millions d’euros de budget, avec de gros projets structurants en cours…” Une instabilité pointée du doigt par les opposants politiques alors que jeudi soir, en conseil, Sébastien Frey, premier adjoint aux manettes, a réaffirmé la continuité de l’action municipale.

https://www.midilibre.fr/2024/04/05/affaire-gilles-dettore-la-ville-dagde-annonce-mandater-un-avocat-pour-defendre-ses-interets-11872853.php

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Affaires Jegou-Auradou-Jaminet. “La cocaïne est devenue la bière des troisièmes mi-temps” : comment les clubs de Top 14 et Pro D2 tentent d’encadrer les...

Les clubs de Top 14 et Pro D2 doivent faire face aux débordements de leurs joueurs lors des troisièmes mi-temps. Un sujet encore tabou, même s'il semble que la prise de conscience soit générale notamment après les...

Agent viticole / aide caviste en alternance (h/f) – Clermont-l’hérault

GEIQ OC Agri recrute Agent viticole / aide caviste en alternance (h/f) - Clermont-l'hérault - Le GEIQ OC AGri; est une association loi 1901. Son but est de mutualiser les besoins des entreprises du département, quel que soit leur secteur d'activité, afin de pouvoir proposer des contrats pérennes aux demandeurs d'emploi, en assurant éventuellement leur formation interne pour optimiser leurs compétences et leur adaptation.  

Feu d’artifice : une fusée termine dans le public et brûle une spectatrice, l’artificier dénonce un défaut de fabrication

La fusée est partie en direction du public lors du traditionnel feu d'artifice de la fête nationale à Fabrègues, près de Montpellier. Une spectatrice a été brûlée à la poitrine et aux jambes. L'artificier met en cause un défaut du matériel.

Mastère ERIS Expert Réseaux Infrastructures et Sécurité en alternance Montpellier – Formation Hérault – Montpellier

Au cours de cette formation, vous validerez un double diplôme : - Titre RNCP Expert Réseaux Infrastructures et Sécurité en partenariat avec l'école d'ingénieurs 3IL; reconnu par l'Etat français - Mastère Européen « Cybersécurité et Haute Disponibilité » - Titre Fédération Européenne des Écoles, membre de l'Association Internationale des Universités, reconnu par l'UNESCO et à l'international.

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION