Coupe du monde 2023 – XV de France : ne les appelez plus “premiums”, comment le staff a modifié sa communication

Ce jeudi, à l’occasion de l’annonce de la composition du XV de France amené à affronter l’Ecosse, ce samedi, Fabien Galthié a insisté à plusieurs reprises sur le fait que le terme “premium” désignant les joueurs cadres dans leur globalité n’avait plus lieu d’être. Voici pourquoi.

Dépannage à domicile, tous travaux

“Samedi, il y aura une grosse ossature de joueurs de l’équipe premium.” Dans les colonnes de Midi Olympique, lundi, Laurent Labit avait ainsi évoqué le choix à venir des hommes pour le deuxième test préparatoire face à l’Ecosse. Ce jeudi, alors que le retour des joueurs dit “premiums”, à savoir les Dupont, Alldritt, Marchand et consorts, était évoqué en conférence de presse, Fabien Galthié a tenu à prendre ses distances avec cette appellation : “Il n’y a plus de premium, nous sommes passés à la deuxième partie de la préparation, a expliqué le sélectionneur. Il faut enlever ce vocabulaire-là, il y a un groupe France qui se prépare collectivement à la Coupe du monde.”

Ce qui était valable hier ne l’est plus. Et à en croire le boss, ce n’est pas juste une question de sémantique ou de politiquement correct. Explication : “Ce n’est pas que je ne veux pas entendre parler d’équipe premium, a-t-il relancé. On l’a évoqué pendant les quatre saisons régulières pour expliquer comment on construisait nos saisons avec le calendrier que proposait le Top 14. On avait décidé de constituer une équipe sur une saison courte de six mois, sur novembre et les Tournois. C’étaient les joueurs premiums. Et il y avait une équipe de tournée, pour l’Australie et le Japon, qui était une sélection de développement. Premium, si on peut le mettre entre parenthèses pour cette Coupe du monde, ce serait bien. Après, peut-être qu’on le reprendra pour les quatre années à venir. Ce mode de fonctionnement permet de protéger certains joueurs et d’en développer d’autres.”

PLUS INFO  J05 CDPAM CAILLET

“Il peut tout arriver”

En supprimant cette étiquette, Fabien Galthié entend sans aucun doute faire tomber les barrières et les statuts. Pour ne pas que les cadres puissent tomber dans une forme de confort, ce qui serait tout de même surprenant de leur part. Et pour que les nouveaux venus et les éléments moins capés ne nourrissent pas de complexes, aussi, cet été. Ce besoin peut se comprendre, dans la logique d’une préparation élargie où l’émulation a une importance toute particulière. Quoi qu’en disent les intéressés, s’il n’y a plus de « premiums » sur le papier, les progressions et les parcours individuels observés sur les quatre années n’en ont pas moins permis de dégager une équipe type pour les gros rendez-vous. Peu importe comme on désigne les éléments. La colonne vertébrale Marchand-Alldritt-Dupont-Ntamack-Ramos ainsi que les Baille, Atonio, Ollivon, Fickou, Danty ou encore Penaud constituent à l’heure actuelle l’ossature des Bleus en vue du Mondial.

De là à considérer que la formation alignée samedi à Saint-Etienne sera, dans les grandes lignes, celle qui croisera le fer avec les All Blacks, le 8 septembre, il n’y a qu’un pas. Que Fabien Galthié n’est pas encore disposé à franchir : “Impossible à dire, a-t-il répondu à ce sujet. On est à peine à mi-chemin des matchs de préparation, il nous en reste trois. Vous savez très bien qu’il peut tout arriver, le meilleur comme le moins bon.” Puisse les joueurs cités ci-dessus être épargnés. Si le XV de France a de la ressource, il n’en aura pas moins besoin de toutes ses forces vives pour aller au bout de son aventure.

PLUS INFO  6 Nations 2024 - France - Écosse : Cameron Woki dans la cage et Alexandre Roumat sur le banc : la compo probable des Bleus

https://www.rugbyrama.fr/2023/08/10/coupe-du-monde-2023-xv-de-france-ne-les-appelez-plus-premiums-comment-le-staff-a-modifie-sa-communication-11389022.php

.

Installateur Panneaux solaires

Wedding Planner

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

5 à 10 cm de neige sont tombés cette nuit sur les Hauts Cantons biterrois

Ce dimanche 3 mars, au petit matin, les Hants Cantons biterrois se sont réveillés sous un fin manteau neigeux. Météo France avait d'ailleurs placé la zone en vigilance neige et verglas.  

Rugby à 7 – Adversaires, heures… Le programme des équipes de France à 7 et d’Antoine Dupont à Los Angeles

Ce vendredi, les équipes de France de rugby à sept vont débuter son tournoi à Los Angeles. Horaires, adversaires... Voici le programme des Français et d'Antoine Dupont à LA !

Mort d’un homme de 49 ans à la sortie d’une discothèque en montagne, 3 personnes placées en garde-à-vue

Un homme de 49 ans est décédé, samedi 2 mars 2024, après une bagarre qui a éclaté à la sortie d'une discothèque à Saint-Lary-Soulan, dans les Hautes-Pyrénées. Trois personnes originaires de Charente-Maritime ont été placées en garde à vue.

Info Midol. 6 Nations 2024 – Léo Barré à l’arrière, Thomas Ramos en 10 face au pays de Galles avec le XV de France ?

À quelques jours du quatrième round du Tournoi des 6 Nations, le staff des Bleus serait tenté par l’idée de titulariser le Parisien Léo Barré à l’arrière. Celui-ci fêterait alors, à Cardiff, sa toute première sélection.

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION