Accueil Actualités Violences après la mort de Nahel : ils ont tenté de mettre...

Violences après la mort de Nahel : ils ont tenté de mettre le feu à une école, quatre jeunes de 17 ans placés en garde à vue

0
186

Quatre jeunes gens âgés de 17 ans sont en garde à vue à Nîmes après une tentative d’incendie dans une école. Ils sont également suspectés d’avoir visé les forces de l’ordre avec des mortiers d’artifice.

Dépannage à domicile, tous travaux

Quatre jeunes âgés de 17 ans ont été interpellés dans la nuit du dimanche 2 au lundi 3 juillet après des dégradations et une tentative d’incendie à l’école Edgar Tailhades, à Nîmes. Révélée par Objectif Gard, l’information a été confirmée à France 3 Occitanie de sources policière et judiciaire.

Les mineurs interpellés la nuit dernière étaient parmi la vingtaine d’individus qui ont mis le feu aux poubelles devant l’école du quartier Vacquerolles, au nord-ouest de la ville avant “de lancer des tirs de mortier envers les policiers qui avaient été appelés pour intervenir ” ajoute une source proche de l’enquête, jointe au téléphone par France 3 Occitanie. 

Les jeunes gens ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de police de Nîmes.

D’après un bilan communiqué par la préfecture du Gard, 290 gendarmes, 63 policiers nationaux, 24 policiers municipaux et les 44 sapeurs-pompiers, sont intervenus, la nuit dernière, appuyés par un hélicoptère de la gendarmerie et des drones pour prévenir les actes de violence.

Le transport d’arme, la vente et le transport d’artifices et d’hydrocarbures sont interdits jusqu’au 5 juillet à midi. Les transports en commun s’arrêteront à 21 heures à Nîmes.

Source

PLUS INFO  C'est voté, la caserne des pompiers de Béziers verra le jour en juin 2026, date de son inauguration.

Installateur Panneaux solaires

Wedding Planner

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION