La “guerre des parkings” se poursuit à Sète, face-à-face tendu entre le maire et le collectif Bancs publics opposé à l’abattage des arbres

Casseroles, sifflets… L’inauguration de la place Victor Hugo à Sète, jeudi 29 juin, a viré au face-à-face houleux entre le maire François Commheines et le collectif Bancs publics opposé à la bétonisation de la ville. Les manifestants dénoncent le manque de végétalisation au profit de parkings. À l’image d’un autre projet controversé qu’ils combattent depuis deux ans.

Dépannage à domicile, tous travaux

Batterie de cuisine, pancartes, tee-shirts blancs à l’effigie du maire qu’ils surnomment le “Roi des parkings”… Avant même l’arrivée de l’édile, les manifestants de Bancs Publics s’installent sur la place. Une place dotée d’une fontaine et qui surmonte un parking de deux étages. Alors que les fortes chaleurs sont déjà là, ils dénoncent le manque d’arbres.

« Cette place qui était prévue pour être arborée, végétalisée étant donné les conditions climatiques ici, se retrouve complètement minérale », pointe le porte-parole Christophe Aucagne.

On constate qu’un 29 juin, il fait déjà 35° sur de la pierre.

Christophe AUCAGNE, porte-parole du collectif Bancs Publics

 

La tension monte rapidement à l’arrivée des forces de l’ordre venues contrôler la situation avant la venue du maire. Un face-à-face qui rappelle d’autres mobilisations de Bancs Publics depuis deux ans contre le projet de la place Aristide Briand, où plus d’une cinquantaine d’arbres a été arraché.

La place Aristide Briand sur le même principe

 « La ville change », rappelle François Commheines dans son discours, applaudi par les uns, hué par les autres. Et le maire persiste et signe : la place Aristide Briand et son parking se feront sur le même principe que Victor Hugo. Une dalle au-dessus d’un parking.

PLUS INFO  Des Clics Photos à Vailhauquès, numériser ses anciennes photos et vidéos sans se ruiner

La différence, c’est qu’il n’y aura pas de fontaine au milieu. Mais le kiosque à musique sera reconstruit et il y aura le même nombre de tilleuls, qui seront replantés, comme à l’origine en 1880“.

Une perspective dont doute Alain Moreau de l’association Greenpeace Sète : « sur la place Aristide Briand, quand vous avez 50 cm de terre, vous ne pouvez pas avoir d’arbres de hautes tiges. »

 À Sète, la guerre des parkings est loin d’être terminée.

 

Source

Installateur Panneaux solaires

Wedding Planner

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

VIDÉOS. Violent incendie : le feu éclate dans un ancien magasin de meubles, 600 mètres carrés dévastés par les flammes et deux pompiers blessés

Le feu a pris dans les anciens locaux du magasin Comteroux à Perpignan, mardi 18 juin 2024 dans la soirée. L'incendie est éteint. Deux pompiers ont été légèrement blessés.

Top 14 – Romain Ntamack revient sur son essai lors de la dernière finale face à La Rochelle : “Je suis obligé de m’en rappeler tant...

Ce vendredi soir, le Stade toulousain va affronter La Rochelle en demi-finale pour une affiche qui est désormais un classique du rugby français. Romain Ntamack avait sublimé la dernière finale de Top 14 avec un essai...

Top 14 – Romain Ntamack revient sur son essai lors de la dernière finale face à La Rochelle : “Je suis obligé de m’en rappeler tant...

Ce vendredi soir, le Stade toulousain va affronter La Rochelle en demi-finale pour une affiche qui est désormais un classique du rugby français. Romain Ntamack avait sublimé la dernière finale de Top 14 avec un essai...

FLORALIE DE MAUREILHAN

MAUREILHAN (Hérault)
le samedi 13 juillet 2024
Floralies de Maureilhan Marché paysans .,Bien etre, producteur, créateur , artiste et bien d autres

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION