Les salariés de Scopelec, en redressement judicaire, en appellent au Président de la République

6377bb31b4388 scopelec 17 Les salariés de Scopelec, en redressement judicaire, en appellent au Président de la République

Scopelec, sous-traitant d’Orange, est en redressement judicaire et sera fixée sur son sort le 28 décembre prochain. Des salariés, syndicats et le conseil de Surveillance de l’entreprise ont écrit une lettre ouverte à Emmanuel Macron.

Scopelec est la plus grande coopérative ouvrière de France. Mais depuis septembre 2022, elle est placée en redressement judicaire. Spécialisée dans les télécoms, l’entreprise est un sous-traitant d’Orange. Elle s’occupait de la pose de la fibre optique et de l’entretien du réseau cuivre en France. Un marché que Scopelec a perdu en novembre 2021 et qui constituait 40% de son chiffre d’affaires. 

Au total, 6 sociétés différentes sont candidates à la reprise partielle ou totale du groupe basé dans le Tarn. Mais une grande partie des 2 300 salariés ont proposé un projet de Newscope qui permettrait de sauvegarder 1500 emplois. Un projet qu‘Orange ne soutient pas

Si elle a connu des difficultés, cette société a, pendant plusieurs décennies, bâti son succès sur une originalité : une gouvernance à laquelle les salariés sont associés et un partage collectif des fruits de leur travail. 

Les salariés, partenaires sociaux et le conseil de Surveillance de Scopelec dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron

L’Etat est actionnaire d’Orange à hauteur de 20%. Les salariés ont donc écrit une lettre ouverte au Président de la République afin de lui demander de prendre position. “A l’heure où le destin de ces centaines de salariés et le projet qu’ils portent collectivement nécessitent le soutien de tous, nous vous demandons, en tant que chef de l’Etat, premier actionnaire d’Orange, d’obtenir que cette entreprise reconsidère une position injustifiée qui va à l’encontre des principes que vous portez en particulier en matière de souveraineté économique”  écrivent-ils dans ce courrier. “Il s’agirait là d’une solution triplement gagnante : pour les salariés, avec la préservation de 1457  emplois ; pour l’Etat, ensuite, avec une gestion rigoureuse, non spéculative ; enfin, pour garantir notre souveraineté dans deux secteurs stratégiques, nos télécommunications et la transition énergétique.”

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

EN TOUTE VERITE

Cet article est paru en premier sur l'INA Youtube

ASBH x Ageas France : Nouveau partenariat (conférence de presse

Retrouvez toutes les informations concernant la signature ici : http://bit.ly/2tONFDH Abonnez-vous et activez les notifications en cliquant sur la cloche pour recevoir toutes les vidéos de l'ASBH ! Retrouvez-nous sur le réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/ASBHOfficiel Instagram : https://www.instagram.com/asbhofficiel/ Twitter : https://twitter.com/ASBHOfficiel Linked in : http://bit.ly/LinkedInASBH Pour avoir toutes les informations concernant l'équipe professionnelle…

Quotidienne “23” N°5 Cindy, Coiffure produits naturels

Cet article est paru en premier sur Youtube TV Sud Béziers

Usineur – Morlhon-le-haut

Iziwork recrute Usineur - Morlhon-le-haut - Iziwork est une agence d'intérim digital qui sélectionne les meilleures missions pour les centaines de milliers de Français qu'elle a déjà séduit. Postulez en quelques minutes, gérez votre contrat en un clin d'oeil depuis notre app et bénéficiez du suivi personnalisé de votre recruteur au quotidien.