Soupçons de corruption dans le rugby : Bernard Laporte condamné à deux ans de prison avec sursis

Le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte et Mohed Altrad, PDG du groupe éponyme et patron du club de Montpellier, ont été condamnés ce mardi à des peines de prison avec sursis pour avoir noué un pacte de corruption en 2017. “Ils ont abîmé la probité entourant le rugby français”, avait dénoncé le ministère public lors du procès en septembre.

Logo France Bleu

L’ancien sélectionneur du XV de France, jugé pour corruption passive, trafic d’influence, prise illégale d’intérêts, recel d’abus de biens sociaux et abus de biens sociaux, reconnu coupable d’avoir rendu une série d’arbitrages au bénéfice du groupe Altrad – dont l’octroi du sponsoring maillot du XV de France – a écopé d’une peine de deux ans avec sursis et 75.000 euros d’amende. Bernard Laporte est notamment accusé d’avoir perçu 180.000 euros de la part du groupe Altrad, en mars 2017, en vertu d’un contrat d’image jamais exécuté. Le tribunal a aussi prononcé à son encontre une interdiction d’exercer toute fonction en lien avec le rugby durant deux ans, sans exécution provisoire. La peine ne prend donc pas effet immédiatement, Bernard Laporte ayant décidé de faire appel.

Mohed Altrad est condamné à 18 mois de prison avec sursis, 50.000 euros d’amende et à une peine complémentaire d’inéligibilité pour corruption active, trafic d’influence et abus de biens sociaux.

L’ancien patron de l’organisation du Mondial-2023 Claude Atcher est par ailleurs condamné à 5.000 euros amende juste pour travail dissimulé, tout comme Benoit Rover, qui lui a succédé à la tête de la société Score XV. Serge Simon, vice-président de la FFR, a été relaxé du chef de prise illégale d’intérêts.

La ministre des Sports réagit

À moins d’un an de la Coupe du monde de rugby en France, la condamnation du président de la FFR “fait obstacle” à la poursuite de sa mission à sa tête, a estimé la ministre des Sports dans un communiqué ce mardi soir. Elle appelle à “un nouveau temps démocratique pour permette aussi rapidement que possible au rugby français de repartir sur des bases suffisamment saines et solides”.

Amélie Oudéa-Castéra dit prendre “acte de la condamnation en première instance qui retient des manquements graves et prévoit, notamment, une interdiction d’exercer toute fonction en lien avec le rugby pendant deux ans”. Bernard Laporte ayant fait appel, la peine de prison avec sursis ainsi que la peine complémentaire d’interdiction d’exercice ne sont pas immédiatement exécutoires. Mais ce contexte “fait obstacle à ce que Bernard Laporte puisse, en l’état, poursuivre sa mission dans de bonnes conditions à la tête d’une Fédération délégataire d’une mission de service public, à un moment aussi décisif pour le rugby français que la dernière ligne droite avant une Coupe du Monde de Rugby où la France recevra les nations du monde entier”, estime Amélie Oudéa-Castéra.

La ministre précise qu’elle aura “dans un bref délai un échange avec les parties prenantes de la gouvernance de la FFR”. Elle se dit attachée “dans un cadre éthique et de gouvernance clair, au principe d’autonomie des fédérations et à son respect”. C’est aux “instances de la Fédération de prendre leurs responsabilités”, ajoute-t-elle.

“Quel que soit le chemin institutionnel qui sera retenu par la Fédération et ses acteurs, des garanties doivent être apportées sans délai sur son fonctionnement pour traverser cette période troublée, en lien avec World Rugby”, ajoute la ministre des Sports et des JO dans son communiqué.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/soupcons-de-corruption-dans-le-rugby-bernard-laporte-condamne-a-deux-ans-de-prison-avec-sursis-7390218#xtor=RSS-124

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

🎟 REQUIEM D’ALEXANDER MOSELER 📌 Dimanche 19 février à 15h 👉 Entrée 10€ 📍 Cathédrale St Nazaire Au programme : une création mond…

🎟 REQUIEM D'ALEXANDER MOSELER
📌 Dimanche 19 février à 15h
👉 Entrée 10€
📍 Cathédrale St Nazaire

Au programme : une création mondiale : REQUIEM écrit par Alexandre MOSELLER avec
A l’orgue : Vera ZVEGUIXTSEVA
A la flûte à bec : Frédéric MALAVAL
Au chant : Delphine CANAL (soprano) et Loïc GEFFRAY (ténor)



(Feed generated with FetchRSS)

Rugby Vintage : 1971, apartheid et bourre-pifs

Le Toulousain Roger Bourgarel fut, en 1971, le premier joueur de couleur noire « autorisé » par le gouvernement sud-africain à jouer contre les Springboks. Résultat: une tournée du XV de France qui rentrera dans l’Histoire du sport mondial. En 2017, Marc Tamon et Frédéric Savinaud ont recueilli le témoignage de Jo Maso, alors ¾ centre du…

ASBH : l’aventure continue avec vous et grâce à vous

L'AVENTURE CONTINUE AVEC VOUS ET GRÂCE À VOUS ! La campagne d'abonnement saison 2018-2019 débute dès demain ! ▶️ Priorité aux réabonnements du mercredi 16 mai au mardi 05 juin 2018 inclus. ▶️ Ouverture des abonnements au grand public à partir du mercredi 06 juin. Abonnez-vous et activez les notifications en cliquant sur la cloche…

Quotidienne “23” N°4 Patricia Fourès, Galy Vêtements Pro

Cet article est paru en premier sur Youtube TV Sud Béziers