La région Occitanie indique que les tarifs du TER n’augmenteront pas “pour le moment”

La hausse du coût de l’électricité se répercute sur le transport ferroviaire, mais à quelle hauteur précisément ? C’est la question que se pose Carole Delga, la présidente de la région Occitanie. Elle a écrit au PDG de la SNCF pour lui demander un état des lieux précis du prix d’achat de l’énergie par la SNCF, et les répercussions de ces hausses sur les années 2022 et 2023. Ce bilan doit être “un préalable à toute négociation, au niveau régional, dans le cadre des futures conventions TER“. Le président de la SNCF a récemment estimé le surcoût de la facture d’électricité entre 1,6 et 1,7 milliard d’euros en 2023, la moitié de ce surcoût imputable aux trains régionaux. 

Logo France Bleu

“L’État doit être au rendez-vous s’il veut privilégier les transports en commun.”

La dernière révision de tarifs des TER en Occitanie date de 2018 rappelle Jean-Luc Gibelin, vice-président en charge des transports à la région : “les tarifs en Occitanie sont abordables, l’objectif est de démocratiser l’usage du TER, d’augmenter la fréquentation et on a réussi ces dernières années à transporter plus de monde.” L’élu cite pour exemple, la hausse de fréquentation de 51 % en septembre 2022 par rapport à septembre 2019.

“On joue le jeu de la transition énergétique, de la démocratisation de l’usage du train, l’Etat en échange doit nous aider.”

Un jour, Jean-Luc Gibelin reconnaît qu’il faudra bien augmenter les tarifs, pour faire face à des dépenses qui augmentent, mais ça ne semble pas à l’ordre du jour. Ce qu’il attend c’est la mise en place d’un bouclier par L’Etat pour protéger les collectivités : “l’État a bien débloqué des milliards d’euros de compensation pour les automobilistes lors de la hausse des prix  du carburant, nous attendons qu’une aide arrive aussi pour les transports en communs et ferroviaires.”

Le ministre des transports, Clément Beaune, a lui indiqué que l’État n’envisageait pas d’aide pour les régions qui doivent absorber la hausse des prix de l’énergie, étant donné leur rôle d’organisateur des transports publics.

D’autres régions augmentent leurs tarifs 

La région Auvergne-Rhône-Alpes a, elle, déjà prévu une hausse de 8% des tarifs pour les clients occasionnels du TER et de 2,8% pour les abonnés. Des augmentations, “dans les mêmes proportions“, vont être votées d’ici la fin de l’année en Nouvelle-Aquitaine et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, selon les informations du Parisien Aujourd’hui en France.
La région Grand-Est, dit mener “une réflexion” en attendant qu’une facture précise soit présentée par la SNCF et en cas de hausse, elle ne sera pas au-delà de l’inflation, pour que le train reste socialement accessible. Le délégué général de Régions de France, institution représentative des collectivités, estime les hausses des factures des énergies entre “10% et plus de 30 %” selon les régions. Soit plusieurs millions d’euros. 

https://www.francebleu.fr/infos/transports/la-region-occitanie-promet-que-les-tarifs-du-ter-n-augmenteront-pas-l-prochain-1667493589#xtor=RSS-124

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

1ères images du dernier épisode de “Louis la brocante” sur

A vos mouchoirs ! France 3 diffuse le dernier épisode de Louis la Brocante le 4 mars ! Toute l'actualité de la télévision et de ses coulisses sur notre site http://www.coulisses-tv.fr Cet article est paru en premier sur l'INA Youtube

Saison 18.19

Cet article est paru en premier sur Youtube Rugby Club Béziers

Quotidienne “23” N°7 Double One

Cet article est paru en premier sur Youtube TV Sud Béziers

Boutique Officielle Féria 2021

Féria de Béziers 2021