« 58 soldats tombés pour la France »

Que ce soit, il y a encore peu, au Mali ou en Afghanistan ou, en ce moment même, sous d’autres formes, aux frontières de l’Europe, aux côtés des combattants ukrainiens. Parce qu’il nous faut le rappeler, au Liban, nos parachutistes étaient en mission pour défendre la paix. Au Liban, cette terre chaleureuse, lumineuse, ce peuple pétri de culture, ouvert à plusieurs civilisations, à plusieurs religions. Nos soldats y intervenaient pour juguler le flot meurtrier et absurde de la guerre civile. Une paix inacceptable pour les semeurs de morts, de chaos, de terreur. Pour ceux qui, sous couvert d’idéologie anti-occidentale, sous le vernis d’un anticolonialisme de bazar, tentent par tous les moyens de combattre nos valeurs, nos modes de vie, d’être et de penser. Il s’agit, et je pèse mes mots, d’une véritable guerre de civilisation, dans laquelle la question des droits de l’Homme est centrale. Et même vitale. Le crime de 1983 est un crime contre la France. Un crime resté, malheureusement, largement impuni. Aussi, soyons vigilants. Restons vigilants. Cet ennemi est multiple. Cet ennemi tente de gangrener notre quotidien. Il frappe les militaires comme il frappe les civils. Il compte sur nos divisions. Il mise sur les démagogues. Il rêve que nous abandonnions nos convictions, que nous baissions la garde. Il parie sur l’oubli. L’oubli qui efface, l’oubli – on le dit, on le répète – qui tue une seconde fois. Mais cet ennemi se trompe. Nous n’avons pas oublié les victimes de l’attentat du Drakkar. Parce que, contrairement à ce que pensent les islamistes, les nationalistes haineux ou, aujourd’hui, les sbires de Poutine, nous savons encore qui nous sommes et pourquoi nous nous battons. De l’Iran à la Chine en passant par la Russie et la Syrie, les tortionnaires sont unis. Mais, la crise en Ukraine en témoigne : nous le sommes aussi ! Vive notre armée ! Vive nos parachutistes ! Vive la République ! Vive la France !”

Cet article est réservé aux abonnés.

GS

https://www.lepetitjournal.net/34-herault/2022/10/24/58-soldats-tombes-pour-la-france-2/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=58-soldats-tombes-pour-la-france-2

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

VIDEO. Réforme des retraites : pourquoi Patrick Vignal, député Renaissance de l’Hérault, veut “faire évoluer le texte”

Il est l'un des rares députés de la majorité qui menacent de ne pas voter la réforme des retraites. Avant l'examen du texte en séance plénière lundi, Patrick Vignal, élu de l'Hérault, persiste et signe sur le plateau du journal de France 3 Occitanie, ce vendredi 3 janvier 2023.

Le verdict est tombé dans l’affaire du viol et des agressions sexuelles commises à Béziers et Gaillac. 10 ans pour l’accusé

L'homme qui était accusé du viol et d'agressions sexuelles, à Béziers et à Gaillac, sur la fille adoptive de sa compagne ainsi que d'agression sexuelle sur une amie de la fille, a été condamné ce vendredi soir 3...

Une grosse opération de lutte contre les trafics dans les épiceries menée à Montpellier

Plus de 100 agents des forces de l'ordre ont été mobilisés pour mener une grosse opération de lutte contre les trafics à Montpellier. Plus de 30.000 euros de marchandises illégales ont été saisies dans une épicerie.

🎟 REQUIEM D’ALEXANDER MOSELER 📌 Dimanche 19 février à 15h 👉 Entrée 10€ 📍 Cathédrale St Nazaire Au programme : une création mond…

🎟 REQUIEM D'ALEXANDER MOSELER
📌 Dimanche 19 février à 15h
👉 Entrée 10€
📍 Cathédrale St Nazaire

Au programme : une création mondiale : REQUIEM écrit par Alexandre MOSELLER avec
A l’orgue : Vera ZVEGUIXTSEVA
A la flûte à bec : Frédéric MALAVAL
Au chant : Delphine CANAL (soprano) et Loïc GEFFRAY (ténor)



(Feed generated with FetchRSS)