Réforme de la police : inquiétude des enquêteurs de la PJ de Toulouse

633eb53a8158c dsc 0473 1 Réforme de la police : inquiétude des enquêteurs de la PJ de Toulouse

Avec le projet de réforme de la police, tous les enquêteurs y compris ceux de la police judiciaire, seront placés sous les ordres d’un directeur départemental. Les flics de la PJ qui travaillent habituellement sur les crimes les plus graves seront déployés dans un service commun d’enquête. Ils craignent de voir leur statut d’enquêteur spécialisé disparaitre.

Christophe est un enquêteur de la PJ à Toulouse. Cela fait 30 ans qu’il travaille sur de grosses affaires de délinquance financière ou encore de narcotrafiquants. Des enquêtes qui peuvent durer 2 ans parfois. Sur son bureau, 15 gros dossiers à traiter. 

Aujourd’hui il a rejoint l’Association Nationale de Police Judiciaire, une association pour la défense des intérêts de cette institution policière.

Le ministère de l’Intérieur veut créer une seule direction de l’investigation par département. Une cellule qui traitera les petits délits du quotidien comme les grosses affaires criminelles. Il n’y aura plus de Police Judiciaire. Nous sommes des policiers spécialisés. Mais demain ce sera terminé. Tous les enquêteurs, qu’ils viennent de la PAF, du renseignement ou de la PJ, seront amenés à traiter aussi bien la délinquance du quotidien que les crimes. C’est incohérent.

À Toulouse, la Police Judiciaire est composée de 80 enquêteurs. Avec la réforme, elle rejoindrait les 150 enquêteurs de la sécurité publique. 

C’est trop peu“, poursuit Christophe. “Si on fait cette réforme, alors il faut recruter et former. Si on est sous-dimensionné, on laisse tomber les victimes. il faut une réponse pénale cohérente. À Toulouse, 55000 plaintes sont en souffrance.” 

Ce jeudi 6 octobre, environ 50 enquêteurs de la Police Judiciaire se sont rassemblés devant le commissariat central. Une action symbolique pour dénoncer cette réforme. 

Cette réforme administrative soulève de vives inquiétudes également chez les magistrats et les avocats. L’Association Nationale de Police Judiciaire a sollicité le Sénat et l’Assemblée Nationale. Une commission d’enquête parlementaire devrait voir le jour prochainement. La réforme défendue par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin devrait voir le jour courant 2023. 

Des rassemblements sont d’ores et déjà prévus le 17 octobre prochain. 

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

VIDEO. Réforme des retraites : pourquoi Patrick Vignal, député Renaissance de l’Hérault, veut “faire évoluer le texte”

Il est l'un des rares députés de la majorité qui menacent de ne pas voter la réforme des retraites. Avant l'examen du texte en séance plénière lundi, Patrick Vignal, élu de l'Hérault, persiste et signe sur le plateau du journal de France 3 Occitanie, ce vendredi 3 janvier 2023.

Le verdict est tombé dans l’affaire du viol et des agressions sexuelles commises à Béziers et Gaillac. 10 ans pour l’accusé

L'homme qui était accusé du viol et d'agressions sexuelles, à Béziers et à Gaillac, sur la fille adoptive de sa compagne ainsi que d'agression sexuelle sur une amie de la fille, a été condamné ce vendredi soir 3...

Une grosse opération de lutte contre les trafics dans les épiceries menée à Montpellier

Plus de 100 agents des forces de l'ordre ont été mobilisés pour mener une grosse opération de lutte contre les trafics à Montpellier. Plus de 30.000 euros de marchandises illégales ont été saisies dans une épicerie.

🎟 REQUIEM D’ALEXANDER MOSELER 📌 Dimanche 19 février à 15h 👉 Entrée 10€ 📍 Cathédrale St Nazaire Au programme : une création mond…

🎟 REQUIEM D'ALEXANDER MOSELER
📌 Dimanche 19 février à 15h
👉 Entrée 10€
📍 Cathédrale St Nazaire

Au programme : une création mondiale : REQUIEM écrit par Alexandre MOSELLER avec
A l’orgue : Vera ZVEGUIXTSEVA
A la flûte à bec : Frédéric MALAVAL
Au chant : Delphine CANAL (soprano) et Loïc GEFFRAY (ténor)



(Feed generated with FetchRSS)