Xavier Garbajosa : « J’ai appris qu’il fallait d’abord s’adapter à un contexte »

C’est un manager rhodanien excité par l’ampleur de sa nouvelle tâche qui s’est projeté sur la saison de son grand retour sur les bancs du top 14, en tirant les leçons de ses précédentes expériences.
 

Dépannage à domicile, tous travaux

Après deux saisons loin des terrains, vous succédez à Pierre Mignoni, l’homme qui a incarné pendant sept ans le projet lyonnais. La pression sera très forte…

Je ne vois pas ça comme de la pression. J’arrive dans un club sain qui s’est construit pas à pas. Beaucoup de choses ont effectivement été faites par Pierre, le président et la famille Ginon, et cela a contribué à ma venue. Il n’y a pas de pression, juste l’envie de bien faire, de continuer à porter ce projet, développer l’image du club, asseoir cette culture et cette identité. En fait, je ressens surtout du plaisir et de l’excitation. Il me tardait de retrouver cette ambiance, planifier des entraînements, débattre du rugby, discuter avec les joueurs, le staff… Ça me manquait. J’ai découvert un groupe enthousiaste et frais après cinq semaines de vacances, j’ai même été agréablement surpris par l’état de forme des mecs à la reprise. Tous avaient joué le jeu.

Qu’avez-vous pensé de la saison du Lou ?

Lyon a sans doute manqué de fraîcheur sur la fin. C’est difficile de jouer sur les deux tableaux. La victoire en Challenge Cup a pompé beaucoup d’énergie, sans doute un peu trop pour atteindre l’objectif fixé en Top 14. Le titre européen a été une forme de soulagement, quelque chose de formidable pour le club, le staff, les joueurs, le public, et a récompensé une très belle saison même si malheureusement les objectifs affichés en championnat n’ont pas été atteints.

PLUS INFO  Coupe du monde de rugby 2023 - "Ben O'Keeffe a fait gagner l'Afrique du Sud, il va être au centre des discussions" fustige Lawrence Dallaglio

Le Lou pourrait-il privilégier une compétition plutôt que l’autre cette saison ?

Le président l’a annoncé clairement : l’objectif prioritaire est de retrouver la phase finale de Top 14. Cela dit, on ne peut pas galvauder une Coupe d’Europe, encore moins quand on a la chance de jouer les Saracens et les Bulls. L’objectif européen s’adaptera en fonction des résultats. On connaît les spécificités de cette formule : si vous perdez le premier match à domicile, vous savez que la qualification est compliquée. On en tiendra compte.

Votre arrivée a coïncidé avec un certain remaniement dans le staff, avec notamment la libération de David Attoub. Pourquoi avoir pris cette décision ?
Tous les postes à responsabilité amènent à faire des choix, car personne ne peut faire ça à votre place. Dans ma première réflexion, il n’y avait aucune raison d’effectuer des changements au niveau du staff, d’autant qu’au mois de mars l’urgence et la priorité allaient forcément au recrutement des joueurs. Sauf qu’après analyse, certains éléments en interne comme en externe m’ont incité à me poser des questions. Cette réflexion m’a conduit à prendre cette décision, qui est personnelle. Ce n’est jamais simple, surtout quand il faut l’annoncer à quelqu’un qui est foncièrement une belle personne et un bon mec. Mais je l’ai fait en mon âme et conscience, car les intérêts du club et de l’institution doivent rester la priorité pour tous.

Quid du départ de Sébastien Bourdin ?
Pierre Mignoni a toujours été très honnête par rapport à Sébastien, en me disant depuis le début qu’il allait certainement le suivre. Une fois cela dit, il fallait se mettre en quête de son remplaçant, ce qui n’était pas simple puisqu’en mars-avril, tous les clubs ont déjà fait plus ou moins fait leurs courses. Mais nous avons réussi à trouver chaussure à notre pied avec Pierre Lassus, qui a une belle expérience et sort d’une saison pleine avec Mont-de-Marsan. Il me semble qu’avec son arrivée, nous avons un staff très intéressant, avec un pool physique jeune et compétent.

PLUS INFO  Football : l’Avenir Sportif Béziers retrouve la victoire et fait le plein de confiance

Vous avez insisté à plusieurs reprises sur la notion d’identité. De l’extérieur, quelle image aviez-vous du Lou ?
Cette opportunité de manager le Lou est d’autant plus intéressante pour moi que le jeu qui y est pratiqué me convient en tous points. J’ai été élevé dans le jeu en mouvement et à ce titre, le jeu lyonnais me parle, cette identité et cette culture me correspondent, cela a été très important dans mon choix de venir ici. Après, ce serait prétentieux de dire « je vais apporter ceci ou cela ». J’ai ma personnalité et ma culture, mais mon expérience m’a montré qu’il faut savoir en premier lieu analyser un contexte et un environnement pour s’y adapter. Ce n’est qu’une fois ce temps d’observation passé et après avoir échangé avec mon staff que je chercherai à amener un petit plus, avec mes convictions, afin d’améliorer certains secteurs de jeu.

https://www.midi-olympique.fr/2022/07/26/xavier-garbajosa-jai-appris-quil-fallait-dabord-sadapter-a-un-contexte-10455165.php

.

Installateur Panneaux solaires

Wedding Planner

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

Le préfet du Tarn interdit les rave-parties jusqu’au 30 juin inclus

Le 17 mai 2024, le préfet du Tarn a interdit les rave-parties jusqu'au 30 juin inclus, dans le département. Cette décision fait suite à déjà quatre événements non autorisés depuis le début de l'année 2024.

Du 16 au 19 juillet, encore des soirées d’exception pour les Nuits de Béziers

Les Nuits de Béziers reviennent pour la troisième fois consécutive. Du 16 au 19 juillet, concerts et shows musicaux vont résonner au sein des arènes.

Pro D2 – Provence Rugby premier, Béziers et Grenoble accueilleront leur barrage… Le tableau de la phase finale

La dernière journée de Pro D2 a rendu son verdict ce vendredi soir. Provence Rugby termine premier. Malgré leurs défaites respectives, Grenoble et Béziers joueront leur barrage à domicile. Découvrez le tableau complet...

Assistant de direction ou administratif – Montpellier

Présence Verte Services recrute Assistant de direction ou administratif - Montpellier - PRESENCE VERTE SERVICES, est une Association Loi 1901, à but non lucratif, d'utilité sociale et actrice du développement social local. Nous rayonnons sur tout le département de l'Hérault depuis 1966, avec plus de 1350 salariés qui oeuvrent chaque jour à apporter des réponses adaptées à des personnes âgées et/ou en situation de handicap  selon une approche globale, coordonnée et pluridisciplinaire du parcours de vie. Notre mission première: créer,organiser,gérer et coordonner tous les services à domicile, afin de répondre à la demande des personnes et leur donner la meilleure qualité de vie possible. L'association est également un acteur solidaire économique et social ayant à coeur de promouvoir l'emploi local,de participer à l'économie des territoires , de lutter contre l'isolement et développer des partenariats. (ESAT, GEIQ). Notre engagement repose sur les valeurs de notre projet associatif telles que la solidarité, la proximité et équité, la qualité, l'innovation, l'inclusion et la prévention. Vous souhaitez donner du sens à votre  projet professionnel et nous accompagner à la mise en place des enjeux et défis de demain...Alors n'hésitez plus et rejoignez nous !

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION