500 PV dressés contre des constructions illégales dans l’Hérault

Près de 50 personnes ont été condamnées l’an dernier pour des occupations illégales de parcelles dans le département de l’Hérault. C’est ce qu’on appelle la cabanisation, des mobil home ou parfois des constructions en dur sur des terres agricoles ou des zones naturelles. On compte 30 000 parcelles cabanisées dans le département, 1 000 nouvelles chaque année selon la préfecture.

Dépannage à domicile, tous travaux

Le préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh a pris le dossier à bras le corps avec la multiplication d’opérations coups de poing pour verbaliser systématiquement des installations illicites. L’an dernier, il y en a eu à Bessan, Lunel et Marsillargues. L’intelligence artificielle permet aussi de repérer ces constructions.

Près de 500 PV ont été dressés l’an dernier, c’est le double de 2020. 54 communes se sont engagées officiellement à la lutter contre la cabanisation.

“Il faut continuer de lutter drastiquement contre ce phénomène qui pollue le territoire et  mettre un terme au sentiment d’impunité qui s’installe.” Lors de la réunion du comité annuel de pilotage de lutte contre la cabanisation le 22 juin, le préfet a dressé les priorités pour les mois à venir. Le représentant de l’Etat a demandé que soient multipliées les opérations « coup de poing » sur le territoire et la verbalisation systématique de toutes les installations illicites détectées. Un plan d’actions sera établi pour exécuter les jugements rendus sur les parcelles devant être remises en état. 

“Dans un contexte de dérèglement climatique qui se traduit par une fréquence plus élevée d’exposition aux risques (feux de forêt et de végétation, inondations…), il n’est pas concevable de continuer à construire n’importe où, en dehors des villes, sans respect des règles d’urbanisme et du vivre ensemble.”

  • 467 procès-verbaux d’infraction dressés (contre 286 en 2020) et 48 condamnations,
  • 340 165 € d’astreintes journalières pour les contrevenants qui n’ont pas exécuté la remise en état des lieux
  • 3 opérations « coup de poing » menées avec Bessan, Lunel et Marsillargues,
  • Le déploiement de  nouveaux outils informatiques de détection par l’intelligence artificielle de toute construction en zone naturelle (logiciel Aigle) et de partage des procédures entre l’État et les communes (outil LUCCA),
  • Plus de 200 élus et agents des polices municipales formés par les services du parquet, de la DDTM et de la préfecture à la police de l’urbanisme.
PLUS INFO  « Les Associés du Bâtiment »

https://www.francebleu.fr/infos/societe/500-pv-dresses-contre-des-constructions-illegales-dans-l-herault-1656086892#xtor=RSS-124

.

Installateur Panneaux solaires

Wedding Planner

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

STAGE DE CINÉMA 12-17 ANS

MONTPELLIER (Hérault)
du lundi 8 avril 2024 au vendredi 12 avril 2024
Pendant la première semaine des vacances de printemps, vos enfants pourront créer un film de bout en bout avec une équipe de professionnels passionnés !

Responsable de rayon produits frais – h/f – Auch

GROUPEMENT D EMPLOYEURS GERS EN GASCOGNE recrute Responsable de rayon produits frais - h/f - Auch - Le Groupement d'Employeurs Gers en Gascogne; est une association loi 1901 créée en 2011 sur une initiative de la DIRECCTE 32. Son but est de mutualiser les besoins des entreprises du département, quel que soit leur secteur d'activité, afin de pouvoir proposer des contrats pérennes aux demandeurs d'emploi, en assurant éventuellement leur formation interne pour optimiser leurs compétences et leur adaptation. L'association compte aujourd'hui près de 100 entreprises adhérentes et 130 salariés. Le GEGG est adhérent du Centre de Ressources des Groupements d'Employeurs d'Occitanie qui a pour objet la création d'emplois durable par la mutualisation des besoins en ressources humaines des GE adhérents.

LAÏCITÉ. Un flash mob des jeunes du SNU dansant sur du gospel dénoncé comme chant religieux glorifiant Jésus

La vidéo postée sur le compte X du directeur des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Hérault a été repérée par un collectif d'enseignants. On y voit des jeunes célébrer la fin de leur SNU à Palavas par une chorégraphie sur fond de gospel, au rythme de "Oh, happy day". Alors, prosélytisme religieux ou danse de cohésion ? Le post a été supprimé et le rectorat de Montpellier s'est excusé.

Le parcours inspirant de Lisa Vidal, la Biterroise lauréate du concours d’éloquence “À voix égales”

Gestionnaire comptable au conseil départemental de l'Hérault, Lisa Vidal s'est lancée dans une reconversion professionnelle. Son projet lui a permis de remporter le prix du jury au concours d'éloquence de la fonction...

Menuiserie minimaliste

HYLINE, MENUISERIE D'EXCEPTION