Inquiétude autour de la venue d’un bateau qui bat pavillon russe à Escale à Sète

Les organisateurs d’Escale à Sète ont peur des amalgames. Le rassemblement de grands voiliers aura lieu du 12 au 18 avril. Parmi eux, le Shtandart, un bateau qui bat pavillon russe. C’est-à-dire qui navigue avec le drapeau russe hissé en haut du mât parce qu’il a été enregistré à Saint-Pétersbourg et qu’il en a l’obligation administrative. Sauf que l’équipage, en partie ukrainien, ne soutient pas du tout Vladimir Poutine et ne voudrait pas qu’on croie le contraire. 

Ludovic Pacciarella, officier de liaison sur le bateau, souligne que l’équipage soutient l’Ukraine. Il explique qu’un convoi humanitaire a été organisé : “Nous avons eu des contacts avec les autorités ukrainiennes qui nous ont aidées à mener à bien cette mission. On a emmené du matériel de première urgence sur les lignes de front. Des garrots tourniquets, des pansements compressifs, de la morphine, des médicaments pour ceux qui ont le cancer et qui ne peuvent plus se soigner.” Une opération humanitaire qui sera renouvelée lundi 28 mars. 

Éviter les amalgames 

Organisateurs de l’évènement comme matelots veulent éviter les amalgames. Ludovic Pacciarella a peur des débordements qu’il pourrait y avoir s’il vient à Sète : “il suffit d’un électron libre qui fasse justice lui-même et qui nous sabote le navire. C’est pour ça qu’on demande aux autorités d’avoir un œil vigilant pendant nos séjours dans les ports français. Surtout que ça n’a pas lieu d’être, on est un navire de la paix.”  

Le directeur de l’association de l’Escale à Sète, Wolfgang Idiri, partage ses craintes. “Le risque c’est l’amalgame. C’est qu’on ait un fou qui se dise qu’il peut faire du mal à ceux qui font la guerre s’attaquant à ce bateau qui n’a rien à voir avec ça.” Surtout qu’il l’assure : “le Shtandart bâtera pavillon russe et ukrainien pour venir. Mais il est obligé de garder le drapeau russe, car il n’a pas encore l’autorisation de l’administration russe pour l’enlever.” Le capitaine Vladimir Martus est lui-même russo-ukrainien. Il appelle lui aussi à ne pas faire de déduction hâtive et soutient le peuple ukrainien. 

https://www.francebleu.fr/infos/societe/la-venue-d-un-bateau-russe-a-l-escale-a-sete-1648142880#xtor=RSS-124

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

LA BELLE AUX BOIS DORMANT

Cet article est paru en premier sur Youtube Mairie de Béziers

Une boulangerie inondée à cause des intempéries à Villeneuve-lès-Maguelone

De fortes pluies sont tombées cette nuit sur le département de l'Hérault. Une boulangerie a été inondée à Villeneuve-lès-Maguelone, dans le boulevard des Fontaines. Sa gérante déplore le fait de n'être aidée ni par la mairie de sa commune, ni pas la métropole.

Les salariés des Carrefour Market de Toulouse en grève pour l’augmentation de leur “prime Macron”

Après le personnel des entrepôts de la marque Carrefour mobilisés depuis plusieurs jours en région toulousaine, ce samedi matin les employés commerciaux manifestent devant le Carrefour Market de Tournefeuille (Haute-Garonne) à l'appel du syndicat FO. Ils ne se satisfont pas du montant de 100€ de la "prime de partage de la valeur" (prime Macron) octroyée par la direction.

Nettoyage Canal du Midi

Cet article est paru en premier sur Youtube TV Sud Béziers