Valérie du Chéné et Régis Pinaud



Valérie du Chéné et Régis Pinaud

Sur le plateau de tournage, objets à suppléments d’âme et tir à l’arlequin

Vernissage 15 janvier, 18h30

Commissariat : Clément Nouet

Valérie du Chéné investit le cabinet d’arts graphiques du Mrac Occitanie avec la complicité de Régis Pinault.

Pour Valérie du Chéné, l’art permet de « rendre visible un morceau de réalité », des mécanismes de vie ou des éléments de volumes qui n’apparaissent pas ou plus. Par le dessin et la gouache, elle se positionne en tant que chercheure et analyse ainsi tous les faits de son quotidien, essayant de trouver une logique à leurs fonctionnements.
Régis Pinault joue avec la polysémie des formes, des mots et du langage pour mieux déconstruire le réel et susciter l’imaginaire du spectateur pris dans un va-et-vient entre réalité et fiction, prosaïsme et poésie, analyse et contemplation.

Ensemble, de 2017 à 2019 ils travaillent à l’écriture puis au tournage du film « Un ciel couleur laser rose fuchsia ».
« C’est l’histoire d’un millefeuille, une ville frontalière avec l’Espagne dont l’écartement des rails est différent, Cerbère. De haut en bas, le fantôme est l’Hôtel Belvédère du rayon vert à l’époque des transbordeuses d’oranges. Une mélodie à trois notes sort mystérieusement de la rambarde métallique surplombant la mer, le chant des sirènes. La mémoire collective peut parfois se transformer en mythologie. Les saynètes enchâssées les unes dans les autres, telles des poupées russes suscitent un suspens de pierres. Il est intéressant de voir comment on se débrouille pour traverser cette forêt Amazonienne. Et patati et patata. » (Synopsis par Valérie du Chéné et Régis Pinault).

Au sein du cabinet d’arts graphiques, ensemble, ils réalisent un wall painting qui rayonne dans tout l’espace. La peinture murale prolonge les recherches des artistes sur l’écriture du film à l’échelle de l’architecture. Noir, jaune, bleu, rouge, les surfaces pleines explosent de tonalités. L’œuvre s’inscrit alors comme le premier plan d’un décor à la dimension de l’espace. Sur le plateau et les plans, des affiches, des éléments de décors, des « objets à suppléments d’âme » ponctuent l’espace.

Dans la continuité de cette reconfiguration du réel, où tout fait image, où tout n’est que jeux d’illusion et d’artifices, on découvre que tout est atmosphère cinématographique. Apparaissent alors des « cibles » abstraites qui cultivent l’ambiguïté. La coexistence de différents degrés de réalité, l’association d’images et d’objets sont à l’origine d’un sentiment « d’inquiétante étrangeté ».
Une mise en scène d’indices sème le doute ; et s’il s’agissait d’un plateau de tournage de cinéma, ou d’un rebut de plateau ?

Valérie du Chéné est née en 1974. Elle vit et travaille à Coustouge et à Toulouse.
Régis Pinault est né en 1968. Il vit et travaille à Bordeaux et à Angoulême.



https://www.artistes-occitanie.fr/event/valerie-du-chene-et-regis-pinaud-sur-le-plateau-de-tournage-objets-a-supplements-dame-et-tir-a-larlequin/

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

S'inscrire

spot_imgspot_img

A découvrir aussi
Toute l'info à Béziers

🎓 Matinée Portes Ouvertes : Exposition Stands Industrie 🎓 📍 Au Lycée Jean Moulin 📅 Le samedi 4 février ⌚ De 9h à 12 ———- L…

🎓 Matinée Portes Ouvertes : Exposition Stands Industrie 🎓
📍 Au Lycée Jean Moulin
📅 Le samedi 4 février
⌚ De 9h à 12
----------
La PFT 34 Méc@innov en collaboration avec le Lycée Jean Moulin (BEZIERS) organise lors de la Matinée Portes Ouvertes le samedi 04 Février 2023 de 9h00 à 12h00 au Lycée, la venue d’entreprises (CAMERON, GROUPE ROCHETTE, TECHNILUM, REFRESCO, ITS FUSION, …) qui tiendront des stands au pôle industriel.

L’objectif est de présenter aux élèves et parents, les différents métiers proposés par nos entreprises industrielles locales, leurs savoirs faire, les nouvelles technologies et de visualiser le lien entre les formations technologiques proposées et les futurs métiers qu’ils pourront exercer plus tard sur le territoire.



(Feed generated with FetchRSS)

Vroum : coup de zoom sur les collectionneurs de mobylettes

Pour qui n'a pas le portefeuille ou le garage dont doit être doté tout passionné de voitures anciennes, il y a toujours les mobylettes à collectionner ! Un cyclomoteur est un véhicule à moteur deux roues et pédales d'un maximum de 50 cm3. Luc Le Gleuher en expose une cinquantaine dans son Musée Station 70.…

Saison 18.19

Cet article est paru en premier sur Youtube Rugby Club Béziers

Quotidienne “23” N°6 Cabaret de Magalas

Cet article est paru en premier sur Youtube TV Sud Béziers